Boire du thé pendant la grossesse, tout ce qu’il est bon de savoir !

12
100437
Le thé pendant la grossesse tout ce qu'il faut savoir

A quelle adresse dois-je vous envoyer les menus de grossesse ?
1 semaine type de menus pour apprendre à bien manger pendant la grossesse !

Déjà +1000 Futures Mamans dans la Tribu

1 SEMAINE DE MENU TYPE

Été comme hiver, chauds ou froids, les thés et les tisanes sont des boissons hydratantes. Après l’eau, le thé est la boisson la plus consommée dans le monde. Elles regorgent de vertus et sont riches en polyphénols. Ce sont des molécules bénéficiant de nombreux pouvoirs sur notre santé. Les bénéfices sont de taille et il est si facile de les intégrer au quotidien. Les polyphénols sont des molécules naturelles antioxydantes, qui suscitent de plus en plus d’intérêt dans la prévention de nombreuses maladies (cancer, maladies cardiovasculaires, diabète, phénomènes liés à la lutte contre les maladies liées au vieillissement de notre cerveau…). Boire du thé pendant la grossesse, ce qu’il en est vraiment ?

Un geste simple de la vie quotidienne peut sérieusement améliorer notre santé. Boire régulièrement du thé pendant la grossesse, et particulièrement du thé vert serait particulièrement bénéfique. Mais, est-ce que tous les thés et tisanes sont-ils bons pour la grossesse ? Nous allons découvrir les biens faits à intégrer ou pas thé pendant la grossesse ou des tisanes chez la femme enceinte ?

Mais quelles différences y a-t-il entre le thé et la tisane ?

Tout sur le thé :

  • Le thé est une boisson obtenue à partir d’infusion de la feuille du théier (Camellia sinensis) dans de l’eau. C’est une plante originaire de la région du Yunnan, en Chine. Le thé contient de la théine, qui est un peu comme la caféine. Pour en savoir plus sur cette molécule excitante : la caféine ou théine je vous propose de tout découvrir dans cet article.  Elle reste toutefois en moins grande quantité que dans un café. Le corps l’assimile de façon plus lente, de ce fait on retrouvera davantage un effet stimulant permettant de maintenir la vigilance plutôt qu’un effet excitant comme le café.
  • La théine contenue dans le thé limite l’absorption du fer non héminique (le fer d’origine végétale), contrairement à la tisane.
  • Suivant les types de thés, le mode de préparation sera différent, notamment le mode de séchage qui entraîne des différences quant à sa qualité nutritionnelle.
  • Le thé doit être infusé dans de l´eau frémissante à une température oscillant entre 80 et 95 °C durant 3 à 4 minutes tandis que pour la tisane doit être infusé dans de l’eau bouillante pendant 15 minutes.

Tout sur la tisane :

  • Les tisanes peuvent être préparées avec une grande variété de plantes, à partir de leurs feuilles, de leurs fleurs, de leurs fruits ou encore de leurs racines, seules ou mélangées.

  • Les tisanes contiennent généralement des vitamines B et C et de la chlorophylle.

  • Certaines plantes leur permettent de jouir de propriétés particulières. Ainsi la tisane de camomille possède des vertus relaxantes et la tisane de romarin aide à lutter contre les problèmes de digestion.

  • Le temps d’infusion d’une tisane va habituellement bien au-delà de celui d’un thé, si l’on veut tirer pleinement parti des arômes et des bienfaits des plantes utilisées.

Qu’en est-il des infusions ?

Ce terme est souvent mal utilisé et en général associé à celui de « tisane », pourtant ce n’est pas juste. En effet, le terme « infusion » désigne en réalité la manière dont sont préparés le thé et la tisane. Cela revient au fait de faire infuser une matière végétale dans de l’eau portée à ébullition et la laisser reposer pendant quelques minutes avant de la filtrer.

Pendant ma grossesse, ma consommation de thé n’a pas changé. Une boisson chaude, c’est toujours agréable, surtout qu’une bonne partie de mes grossesses était en hiver.

Attention cependant, car le manque de fer peut conduire à une anémie caractérisée notamment par une grande fatigue et une vulnérabilité aux infections. Pour ne prendre aucun risque et conserver mon stock en fer en vue de l’accouchement, j’ai fait quelques adaptations dans mes habitudes.

Nous allons découvrir cela dans quelques lignes.

Avant tout petit rappel sur le fer. Il existe sous deux formes dans les aliments :

La forme héminique d’origine animale (viande, poisson) est mieux absorbée par l’intestin que la forme non héminique d’origine végétale (légumes secs, légumes)

Les besoins en fer sont indispensables pour le transport de l’oxygène. Ils sont d’autant plus importants au cours de la grossesse, notamment en fin de grossesse pour compenser les pertes liées à l’accouchement.

Voici de précieux conseils à suivre pour la consommation de tisanes de thé pendant la grossesse :

Pour les femmes enceintes, il sera préférable de consommer des tisanes. Sinon, il sera recommandé de boire le thé à distance des repas pour ne pas gêner l’absorption du fer (au moins une heure avant ou une heure après un repas).

Si vous êtes végétariennes, ce conseil est d’autant plus précieux. Pourquoi ? Car votre apport en fer dans votre alimentation est plus faible à cause du manque d’aliments d’origine animale. Si vous êtes trop fatiguée, n’hésitez pas à faire un petit bilan sanguin pour contrôle votre statut en fer. S’il est trop bas il sera nécessaire de se supplémentaire.

Mon avis sur ce point :

Orientez-vous de préférence vers des compléments alimentaires de qualité plutôt que l’habituelle prescription de « Tardyferon » qui met la pagaille dans notre transit intestinal. Je sais de quoi je parle, car j’en ai fait les frais durant ma 1ère grossesse. Erreur que je n’ai pas répétée lors de ma 2ème grossesse.

Comment contrer les effets négatifs sur l’absorption du fer pendant la grossesse ?

thé pendant la grossesse : la vitamine C permet d'optimiser l’absorption en fer des aliments

Il sera conseillé de consommer de la viande rouge, riche en fer et qui est très bien absorbé. Sachez aussi que la vitamine C augmente l’absorption du fer non héminique. Alors, faites-le plein d’agrumes et de légumes verts.

Si vous craignez d’augmenter les insomnies courantes pendant la grossesse et de ne plus dormir la nuit, pas d’inquiétude. Il existe de nombreuses tisanes pour votre consommation quotidienne, bien connue pour leurs effets positifs sur le sommeil.

Mais cela n’empêchera pas bébé de faire la fête dans votre ventre s’il l’a décidé.

Thé au lait ou avec du citron (riche en vitamine C) permettrait d’améliorer l’absorption du fer. Cependant, le lait dans le thé réduirait l’effet bénéfique du thé sur la santé.

Pour toutes celles qui consomment plusieurs tasses de thé par jour, faites attention aux quantités de sucre. Cela peut aller très vite et gare aux kilos qui s’installent pendant la grossesse. Aussi le sucre va nourrir de mauvaises bactéries intestinales qui nous entraînent dans un cercle vicieux, de désirer toujours plus de sucre. Pour en savoir plus, je vous propose d’aller consulter l’article concernant les prébiotiques durant la grossesse pour vous protéger des mauvaises bactéries intestinales. 

Ces 9 prochains mois seront parfaits pour découvrir de nouvelles saveurs. Alors, faites-vous plaisir.

Points essentiels à retenir :

  • Oui aux tisanes chez la femme enceinte.
  • Pour le thé pendant la grossesse, il sera préférable de les consommer à distance des repas pour protéger votre stock de fer.
  • Faites-le plein en vitamine C notamment grâce aux agrumes pour optimiser l’absorption du fer.

Téléchargez mes idées de menus et de recettes spécialement adaptées aux femmes enceintes

Qu’avez-vous aimé dans cet article ou pas aimé ? On en discute dans les commentaires !

Vos idées d’amélioration et de complément sont les bienvenues, ainsi que votre expérience et vos retours !

  • Quelles consommatrices d’infusions êtes-vous ? Plutôt tisanes ou thé pendant la grossesse ?
  • Utilisez-vous les biens faits des tisanes pour soulager vos maux de grossesse (digestion, sommeil..) ?
  • Allez-vous réadapter votre consommation de tisane et de thé pendant la grossesse ?

Laissez votre avis juste en dessous, merci beaucoup !

N’hésitez pas à partager cet article avec les personnes de votre entourage qui pourraient être intéressées et sur les réseaux sociaux !

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 COMMENTAIRES

  1. Un autre inconvénient du thé pendant la grossesse peut être l’effet de la théine sur le rythme cardiaque du foetus. Si au cours d’une échographie, le gynécologue détecte un rythme trop élevé, il vous conseillera de lever le pied sur les boissons riches en caféine!

  2. Pour les thés sans théine, je connais le rooibos, mais je n’ai pas apprécié. Quels sont les autres thés sans théine ? Et les différents thés, rouge, vert, blanc, noir. Pendant la grossesse, le thé vert est celui le plus recommandé, non ?

  3. enceinte, le BB detox de Kusmitea est il recommandable ?
    Je lis ok pour le ‘the rouge’… Mais le matė ? Et le the vert ? Et le pissenlit ?!
    Merci 1000 fois davance de maider a trouser une bonne boisson du matin remplacant mes cafes .
    Delphi’

  4. Pour répondre à Céline, tous les types de thé contiennent de la caféine, on peut en boire pendant la grossesse mais en prêtant attention à se limiter tout de même dans la quantité.
    Vous pouvez aussi privilégier les thés bios meilleurs pour la santé.
    Sur ce site http://www.darboven.fr/boutique/the/type-de-the/the-en-vrac.html il y a plusieurs types de thés en promos en plus et des thés bios.

    Peut-être allez-vous y trouver votre bonheur

  5. pendant la grossesse, j’ai une forte envie de thé mais mon préféré est le thé vert qui pourtant me semble t-il diminue les apports en fer chez la femme enceinte???

  6. Alors tous les thés ne contiennent en fait pas de théine, il y en a sans théine. Par contre vous pourriez remplacer par d autres plantes pour le petit déjeuner !

  7. Vendeur de the dans une maison prestigieuse, je peux vous dire ceci:
    Tout d’abord sur le processus de création du the…
    Le the blanc: apres la récolte les feuilles sont naturellement séchées au soleil. Elles sont volumineuses et entières, chargées en caféine, bien que cette derniere ne se diffuse que tres lentement lors de l’infusion du fait des feuilles entières.
    Le thé vert: au Japon il est étuve (on pourrait trivialement parler de cuit à la vapeur), plus ou moins longtemps en fonction du résultat escompté. Le goût se rapproche d’un registre marin (iodé, herbacé), il sont chargés en vitamine C et en caféine ce qui en fait de très bons thes du matin notamment. L’infusion est très courte, de une à deux minutes MAXIMUM!
    Thé vert de Chine: ils sont chauffés sur des plaques en métal ou soi, plus ou moins longtemps en fonction des cultivars (plantations). Les goûts diffèrent légèrement mais se rapprochent de la noisette, châtaigne, miel, fruits jaunes, etc. Ils sinfuse trop généralement trois à quatre minutes.
    Thes oolong (ou bleu dans mon cas): c’est une oxydation partielle qui les définit. Entre un thé vert et un noir. GeneraL romands, notes beurrées, briochées, toaster, velours. Moins charges en caféine/theine que les thes verts.
    Thes noirs: chauffage long, oxydation quasi-complète (à ne pas confondre avec la fermentation des thes jaunes). Très peu charges en caféine contrairement à ce que l’on croit! Le processus enzymatique de l’oxydation neutralise la caféine. Ils sont forts ou corses en goût mais pas existants, ou bien moins que les thes verts.

  8. Autre chose: la caféine est neutralisée en très grande partie apres la première minute d’infusion. Infuser son the un peu plus longtemps peut le rendre légèrement astringent ou amer, mais le taux de caféine contenu sera alors plus faible.
    Une méthode pour continuer à boire de temps à autre du the est de linfuser une première fois et de boire la seconde infusion, plus légère. Vous avez « lave » le the, comme le sont les thes déthéinés.

    Attention, je parle ici de the NON PARFUMES!

    Par ailleurs, le rooibos est une variété de Genet qui pousse en Afrique du Sud exclusivement. Naturellement sucré ce n’est pas du the donc pas de caféine!

  9. Je confirme tous les thés contiennent de la caféine ou théine. Le thé rouge désigne en fait le thé noir.
    Moi perso je vous conseille de ne pas boire de thé avant d’en parler à votre médecin.
    Mais pour les tisanes vous pouvez y aller, il ne devrait pas y avoir de contre indication sauf si vous êtes allergiques à certains produits. J’ai trouvé une sélection de tisanes bio sur un site mais faut faire attention car j’ai vu qu’il y avait des thés vert, donc soyez vigilante. J’ai goûté un rooibos et une infusion et c’est pas mal du tout.
    J’ai pas réussi à trouver d’autre site avec des sélection pour femmes enceintes, si vous trouvez ça, pensez à moi svp ça m’intéresse.

    • Bonjour,
      Je suis d’accord avec vous, tout est une question de nomination du produit.
      Effectivement, le thé rouge sera un thé noir en Chine.
      Dans cet article je faisais allusion à l’autre nomination (que l’on utilise plutôt en Europe) thé rouge ou également appelé rooibos qui est une infusion donc sans théine. Il est vrai que d’utiliser l’appellation « thé rouge » est plutôt abusive et souvent c’est une histoire de marketing. Je tenais à donner tous les termes que l’on peut rencontrer chez nous et en magasin.
      Quoi qu’il en soit même le thé contenant de la théine pourra être consommé de façon ponctuelle pendant la grossesse, à distance des repas pour limiter l’action sur le fer.
      Biensûre, on privilégiera les thés sans théine ou rooibos ou infusions qui peuvent être consommés tout au long de la grossesse.
      Pour ma part, j’utilise des thés ou tisanes de préférence bio et en vrac plutôt qu’en sachet.
      Merci d’avoir partagé avec nous sur cette désignation du thé qui prête à confusion.
      Julie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here