Fromages femme enceinte, qu’est-ce que je peux manger ?

39
413736
fromage et femme enceinte

Fromages et femme enceinte, cette interrogation fait partie de l’une de plus grande préoccupation pendant la grossesse. Pendant ces 9 mois de grossesse, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver parmi la quantité impressionnante de fromages ainsi que les différentes appellations : fromage au lait cru ou fromage lait pasteurisé, fromage à pâte pressée cuite ou à pâte pressée non cuite, fromage à pâte molle, fromage à pâte dure, pâte extra-dure, fromage à pâte molle à croûte fleurie, fromage à pâte molle à croûte lavée, fromage à pâte persillée, fromage de chèvre, fromage de brebis, fromage frais, fromage fondu… Vous allez découvrir une liste de fromages qui vous permettra de faire le bon choix tout au long de votre grossesse afin de préserver la santé de votre bébé.

Fromages femme enceinte comment faire le tri ?

Pour patienter, faisons un petit point sur les risques liés aux fromages pendant la grossesse.

Nous avons déjà abordé le sujet qui traite de la listeria pendant la grossesse. Vous souvenez-vous de cette bactérie qui peut avoir de graves conséquences pour votre bébé ?

C’est vrai, rien ne sert de s’alarmer, car on dénombre environ 50 cas par an et qui touchent les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Mais le risque zéro n’existe pas. Il sera nécessaire de faire un choix judicieux concernant votre consommation de fromages tout au long de ces 9 mois. À la fin de cette lecture, les fromages autorisés pendant la grossesse n’auront plus de secrets pour vous. Ainsi, vous serez incollables et totalement préparés à toutes éventualités de rencontrer le fameux fromage tant redouté.

Petit rappel : la listeria plus précisément la listeria monocytogenes est une bactérie d’origine alimentaire qui donnera lieu à une maladie : la listériose. Elle entraîne une septicémie ou une infection du système nerveux central. Chez la femme enceinte, elle peut provoquer un avortement spontané, un accouchement prématuré ainsi qu’une infection grave du bébé.

En France, les aliments les plus fréquemment contaminés par listeria sont les charcuteries (langue, tête, rillettes, pâté, jambon..), les poissons fumés et les poissons crus, les viandes crues ou pas assez cuites et bien sûr les fromages en particulier les fromages à pâte molle au lait cru.

Mais qu’est-ce qu’on entend par fromage au lait cru ?

La dénomination de l’appellation des fromages varie en fonction du traitement thermique auquel le lait a été soumis. C’est-à-dire la température à laquelle le lait a été chauffé pour l’élaboration du fromage.

Donc pour le fromage au lait cru, le lait ne doit pas avoir été chauffé à une température ≥ 40°C. Cette de température sera propice à la multiplication de la listeria (qui se multiplie entre 1 et 45°C)

Notre choix s’orientera sur les fromages au lait pasteurisé pour lequel le lait aura été chauffé à une température d’au moins 72°C. La pasteurisation est un procédé qui permet d’élever la température à un degré variant entre 62°C et 88°C (généralement 72°C) pendant un temps bref et permettra l’élimination de la listeria. La pasteurisation du lait et l’acidité créée au cours du processus de fabrication limitent le développement de la listeria, néfastes pour le bébé. En l’absence de pasteurisation, la contamination concerne surtout la croûte, dans laquelle se concentrent les bactéries.

On évitera donc de consommer des fromages au lait cru pendant la grossesse et pour plus de sécurités, on ne mangera pas la croûte de tous les fromages même celles des fromages au lait pasteurisé, car des bactéries peuvent s’y développer au cours de l’affinage.

Tous les fromages au lait cru seront à bannir durant les 9 prochains mois, car une contamination à la listeria est possible.

Cas particulier : les fromages au lait cru à pâte pressée cuite pourront être consommés. En effet, les différentes étapes de fabrication des fromages à pâte dure et extra-dure en font des produits sûrs du point de vue microbiologique. La température de cuisson élevée (au min. 53°C), la masse compacte (refroidissement lent pendant le pressage), la faible teneur en eau et la longue durée de stockage constituent autant de barrières au développement des bactéries. Le nombre de listeria peut ainsi être réduit de plusieurs dizaines de fois durant le processus de fabrication. Par ailleurs, durant la phase d’affinage (plusieurs mois), la listeria ne dispose pas du substrat nécessaire à leur multiplication ou à leur survie. 

Hors mis ce cas particulier, on privilégiera donc les fromages au lait pasteurisé pour les femmes enceintes. Les fromages contenant le moins de risques seront ceux à pâtes pressées cuites comme l’Abondance, le Beaufort, le Comté, l’Emmental, le Gruyère, le Parmesan, la Tête de moine (dans lesquels le taux d’humidité est faible et dont la phase d’affinage est longue), les fromages fondus types crème de gruyère, Cancoillotte…

Rassurez-vous, les fromages au lait pasteurisé sont assez nombreux due notamment à l’industrialisation, vous les trouverez très facilement en supermarché. Si vous avez des doutes, fiez-vous aux étiquettes, car un même fromage peut être fabriqué à base de lait cru ou à base de lait pasteurisé. N’hésitez pas à demander conseil à votre fromager, qui pourra vous orienter dans votre choix en vous aidant à déchiffrer si nécessaires les étiquettes.

Attention, même si le fromage est au lait pasteurisé, le risque zéro n’existe pas pour autant. La contamination peut toutefois se produire après la pasteurisation (moule contaminé, taux d’humidité du fromage élevé des fromages à pâte molle, contamination par faille dans les règles d’hygiène).

À savoir que même en ayant suivi toutes les recommandations indispensables les fromages à pâte molle comme le camembert, le brie fabriqués à base de lait pasteurisé, qui ont un taux d’humidité élevé offrent un milieu de prolifération plus propice pour la multiplication de la listeria s’il y a eu contamination à un moment donné après la pasteurisation.

Conseil : Les fromages à pâte molle à base de lait pasteurisé peuvent être susceptibles d’être contaminés par la listeria après la pasteurisation. Si tel est le cas, certaines caractéristiques de ces fromages, comme la teneur élevée en eau, permettent la multiplication de la listeria. La croûte des fromages à pâte molle, habituellement consommée, présente également un risque, car elle peut facilement être contaminée.

Cela semble simple, mais pas facile de s’y retrouve avec ces différentes appellations de fromage. Les choix sont nombreux et l’on découvre bien souvent cette grande diversité au moment de la grossesse. Fromages femme enceinte, c’est une question récurrente au cours de la grossesse. Avant d’être enceinte, le choix des fromages se faisait par goût et par plaisir, il n’était pas question à ce moment-là de sécurité.

Et qu’en est-il des fromages au lait thermisé chez la femme enceinte ?

La thermisation est un chauffage auquel est exposé le lait,  à une température comprise entre 57 et 68°C. Le but est d’aseptiser une partie du lait et donc par la même occasion détruire certains germes pathogènes, considérés comme de mauvais microbes comme la listeria. Les fromages au lait thermisé seront acceptés dans les mêmes conditions que ceux au lait pasteurisé chez la femme enceinte.

Petit point pour tout savoir sur les fromages chez la femme enceinte et s’ils sont autorisés pendant la grossesse :

Fromages femme enceinte, voici une liste des différents fromages en fonction de leur classification, pour y voir un peu plus clair pendant votre grossesse (non exhaustif) :

Fromages frais femme enceinte 

Procédés de fabrication :

– Caillé lactique (pas de présure) peu égoutté et non affiné. Fromages très humides : 70 à 80% d’eau.

– Durée de conservation courte.

– Diverses présentations : natures, salés, avec des épices ou des herbes aromatiques, sucrés, aromatisés…

Liste :

  • Cottage Cheese
  • Faisselles
  • Mascarpone
  • Fromage blanc
  • Petit-Suisse
  • Séré
  • Fromage à tartiner
  • Boursin
  • Brocciu
  • Brousse
  • Cantadou
  • Gala
  • Philadelphia
  • Ricotta
  • Saint Moret
  • Sérac
  • ..

Le lait utilisé pour ces produits est chauffé, et le produit fini est directement conditionné de façon aseptique. Le risque de contamination à la listeria est donc très faible.

OUI, peut-être consommé pendant la grossesse

  • Mozzarella à base de lait de vache
  • Mozzarella de bufflonne ou de brebis
  • Caciocavallo
  • Provolone

La mozzarella est un fromage frais soumis à un traitement thermique durant sa fabrication. La mozzarella est dans la plupart des cas, fabriquée industriellement, dans des installations fermées. Les risques sont très faibles, voire inexistants, et surtout, lorsque la mozzarella est consommée quand l’emballage vient d’être ouvert.

OUI, peut-être consommé pendant la grossesse

Fromages à pâte molle et à croûte fleurie femme enceinte

Procédés de fabrication :

– Caillé mixte (présure + acidification lactique).

– Affinage : en 2 à 6 semaines, les moisissures se multiplient et forment un duvet blanc appelé « la fleur ».

Taux d’humidité : 50%

Liste :

  • Brie de Meaux
  • Brie de Melun
  • Brillat-Savarin
  • Camembert
  • Caprice des Dieux
  • Carré de l’Est
  • Chamois d’or
  • Chaource
  • Coulommiers
  • Neufchâtel
  • Pavé d’Affinois
  • Saint Félicien…

Risque de contamination à la listeria durant l’affinage dû à sa teneur élevée en eau y compris pour les fromages au lait pasteurisé. La contamination peut avoir lieu après la pasteurisation, même si cela est extrêmement rare.

À ÉVITER pendant la grossesse

Vous trouverez mon point de vue à ce sujet un peu plus loin dans l’article.

Fromages à pâte molle et à croûte lavée femme enceinte

Procédés de fabrication :

– Caillé mixte (présure + acidification lactique).

– Pendant l’affinage, leur surface est lavée avec de l’eau salée puis brossée afin de favoriser l’implantation d’une flore bactérienne rouge orangé.

Taux d’humidité : 50%.

Liste :

  • Boulette d’Avesne
  • Chaumes
  • Époisses
  • Langres
  • Livarot
  • Maroilles
  • Mont-d’Or
  • Munster
  • Pont-l’Evêque
  • Limburger
  • Vieux Pané

Risque de contamination à la listeria durant l’affinage dû à sa teneur élevée en eau y compris pour les fromages au lait pasteurisé. La contamination peut avoir lieu après la pasteurisation, même si cela est extrêmement rare.

À ÉVITER pendant la grossesse

Vous trouverez mon point de vue à ce sujet un peu plus loin dans l’article.

Fromages à pâte persillée femme enceinte 

Procédés de fabrication :

– Ils sont percés de trous avec de fines aiguilles pour « aérer » la pâte et permettre le développement de moisissures bleues en marbrures.

– Affinage : 12 à 30 semaines ; de l’intérieur vers l’extérieur.

Taux d’humidité : 45 à 50%.

Liste :

  • Bleu d’Auvergne
  • Bleu de Gex
  • Bleu des Causses
  • Bleu de Bresse
  • Fourme d’Ambert
  • Fourme de Montbrison
  • Gorgonzola
  • Roquefort
  • Saint Agur…

Risque de contamination à la listeria durant l’affinage dû à sa teneur élevée en eau y compris pour les fromages au lait pasteurisé. La contamination peut avoir lieu après la pasteurisation, même si cela est extrêmement rare.

À ÉVITER pendant la grossesse

Vous trouverez mon point de vue à ce sujet un peu plus loin dans l’article.

Fromage à pâte pressée non-cuite femme enceinte 

Procédés de fabrication :

– Caillé mixte, à dominante présure. Égouttage par pressage. Salage en bain de saumure ou salage à sec.

– Affinage : de 2 mois à plus d’un an.

Taux d’humidité : 45 à 50%.

Liste :

  • Cantal
  • Cheddar
  • Chester
  • Edam
  • Fontina
  • Gouda
  • Laguiole
  • Mimolette
  • Morbier
  • Ossau-Iraty
  • Pyrénées
  • Raclette (non fondu)
  • Saint Nectaire
  • Saint Paulin
  • Saint Albray
  • Saler
  • Tome de Savoie
  • Tome des Bauges
  • Tilsit
  • Tome noire des Pyrénées
  • Reblochon fermier (pastille verte) et fruitier ou laitier (pastille rouge) est un fromage au lait cru. Il deviendra sans risque après cuisson lors d’une tartiflette par exemple.

Risque de contamination à la listeria  y compris pour les fromages au lait pasteurisé. La contamination peut avoir lieu après la pasteurisation, même si cela est extrêmement rare.

Le fromage dont l’affinage sera le plus long présentera le moins de risque.

À ÉVITER pendant la grossesse

Vous trouverez mon point de vue à ce sujet un peu plus loin dans l’article.

Fromages à pâte pressée cuite femme enceinte 

Procédés de fabrication :

– Caillé présure très égoutté : cuisson du caillé, pressage, moulage. Dans certains fromages, les trous de la pâte sont provoqués par le CO2 dégagé par les micro-organismes, transformant ainsi la pâte pendant l’affinage.

Plus la température est élevée, plus les trous sont nombreux et grands. Ex : le Gruyère (affinage à 16-17°C) a des trous plus petits que l’Emmental (affinage à 20-22°C).

– Affinage : 6 à 24 mois

Taux d’humidité : 35 à 40%.

Liste :

  • Abondance
  • Appenzeller
  • Beaufort
  • Comté
  • Emmental
  • Grana Padano
  • Gruyère
  • Leedammer
  • Parmesan
  • Romano
  • Sbrinz
  • Tête de Moine
  • les fromages râpés obtenus à partir de fromage à pâte dure et extra-dure..

Différentes étapes dans la fabrication des fromages à pâte dure et extra-dure en font des produits sûrs du point de vue microbiologique. La température de cuisson élevée (au min. 53°C), la masse compacte (refroidissement lent pendant le pressage), la faible teneur en eau et la longue durée de stockage constituent autant de barrières au développement de la listeria.

Par ailleurs, durant la phase d’affinage, la listeria ne dispose pas du substrat nécessaire à leur multiplication ou à leur survie.

OUI, peut-être consommé pendant la grossesse

Fromages fondus femme enceinte

Procédés de fabrication :

– Ils résultent de la fonte de fromages à pâte pressée cuite ou non. Ils peuvent être additionnés de lait, crème, aromates…

Taux d’humidité : 40 à 70%

Liste : 

  • Babybel
  • Cancoillotte
  • Crème de Brie de Meaux
  • Crème de Gruyère
  • Kiri
  • Rambol aux noix
  • Vache qui Rit..

Les produits sont chauffés à plus de 100 °C puis conditionnés à l’état fondu. Tout risque de listeria est détruit par la chaleur.

OUI, peut être consommé pendant la grossesse

  • Fromage à Raclette
  • Reblochon pour Tartiflette
  • Fromage grillé ou gratiné

La consommation de fromages suffisamment chauffés (au moins deux minutes à 70 ° C à cœur) est sans danger, car la chaleur aura éliminé tout risque de listeria.

OUI, peut-être consommé pendant la grossesse

Fromages de chèvre ou de brebis femme enceinte

Procédés de fabrication :

– Leur fabrication est proche des fromages à pâte molle et à croûte fleurie.

– Affinage : selon sa durée, de quelques jours à quelques semaines, obtention de chèvres frais, tendres, ½ secs, secs ou durs.

Diverses croûtes ; cendrées, saupoudrées d’aromates, entourées de feuilles…

Diverses formes : bûchettes, pyramides, cylindres, pavés…

Liste : 

  • Banon
  • Brebiou
  • Bûche Soignon
  • Cabecou
  • Cabretou
  • Chabichou
  • Charolais
  • Chevrotin des Aravis
  • Corsica
  • Crottin de Chavignol
  • Etorki
  • Feta
  • Istara
  • Lou Pérac
  • Mâconnais
  • Manchego
  • Pélardon
  • Petit Billy
  • Ossau Iraty
  • Pecorino
  • Picodon
  • Pouligny Saint-Pierre
  • Ptit Basque
  • Rigotte de Condrieu
  • Rocamadour
  • Selles-sur-Cher
  • Sainte Maure
  • Valençay…

Risque de contamination à la listeria durant l’affinage dû à sa teneur élevée en eau y compris pour les fromages au lait pasteurisé. La contamination peut avoir lieu après la pasteurisation, même si cela est extrêmement rare.

À ÉVITER pendant la grossesse

Vous trouverez mon point de vue à ce sujet un peu plus loin dans l’article.

Fromages femme enceinte encore quelques petites infos avant de faire le point.

Lors de la fabrication industrielle des fromages, les risques sont très très faibles, voire inexistants, et surtout, lorsque le fromage est consommé quand l’emballage vient d’être ouvert. Cependant, il est important de respecter la date limite de consommation, la température de conservation ainsi que d’éviter la rupture de la chaîne du froid et consommer rapidement après ouverture.

Pour plus de sécurité, il faudra privilégier de préférence les fromages de production industrielle. Les industries sont tenues de respecter des critères de qualité concernant les mesures d’hygiène tout au long de la production. On retrouvera notre bon fromage fermier une fois que bébé sera arrivé.

Certains fromages de la liste peuvent exister sous les 2 versions au lait cru ou au lait pasteurisé comme le gruyère par exemple. Soyez vigilant et pensez à bien lire les étiquettes.

Le point essentiel à retenir et pas des moindres : le fromage au lait cru qui sera chauffé à une température de 70°C permettra d’éliminer tout risque de listeria et pourra donc être consommé pendant la grossesse.

Petit récapitulatif sur la consommation de fromage chez la femme enceinte :

  • OUI à la consommer des fromages au lait pasteurisé type fromages frais (cf liste) ou fromage à pâte pressée cuite au lait cru ou pasteurisé (cf liste)
  • Enlevez la croûte des fromages dans laquelle réside un grand nombre de bactéries
  • Respectez la chaîne du froid, les dates de consommation sur les emballages et consommez rapidement le fromage après ouverture de l’emballage
  • Pas de fromage à la coupe chez le fromager (risque de contamination via la surface de découpe, les couteaux ou le fromager)
  • OUI à tous les fromages cuits, fondus ou gratinés donc OUI aux pizzas, gratins, fondues, raclettes et tartiflettes

Fondue pour la femme enceinte

Ma consommation de fromages pendant mes 2 grossesses :

Pour ma part, j’ai fait le choix de consommer des fromages à pâte molle au lait pasteurisé même si le risque qui est extrêmement faible peut exister. Dans tous les cas, le risque zéro n’existe pas, même pour les fromages à pâte pressée cuite comme nous l’avons vu plus haut. La contamination peut toujours se produire à un moment donné. Pour ma consommation de fromage à pâte molle au lait pasteurisé, j’ai quand même pris quelques précautions :

  • Uniquement des fromages industriels, emballés au lait pasteurisé
  • Croûte retirée avec un couteau propre
  • Consommation rapide du fromage après ouverture de l’emballage

 

Qu’avez-vous aimé dans cet article ou pas aimé ? On en discute dans les commentaires !

Vos idées d’amélioration et de complément sont les bienvenues, ainsi que votre expérience et vos retours !

  • Avez-vous des difficultés pour choisir vos fromages pendant votre grossesse ?
  • Avez vous trouvez des conseils intéressants pour vos prochaines préparations à base de fromages ?
  • Avez-vous d’autres attentes quant à votre consommation de fromages pendant la grossesse ?

Laissez votre avis juste en dessous, merci beaucoup !

N’hésitez pas à partager cet article avec les personnes de votre entourage qui pourraient être intéressées et sur les réseaux sociaux !

 

Références :

Différences entre le fromage à pâte pressée cuite et le fromage à pâte pressée non cuite : http://www.produits-laitiers.com/article/les-fromages-a-pate-pressee-cuite-ou-non-cuite 

Tout sur les différents types de fromages : https://www.fromagesdici.com/tout-sur-les-fromages/categories

Listeria monocytogenes et consommation de lait et de produits laitiers durant la grossesse : http://www1.fromagerie-de-nods.ch/images/stories/pdf/listeria_monocytogenes_fr.pdf

Les différents types de fromages : https://fr.wikipedia.org/wiki/Types_de_p%C3%A2tes_de_fromage

Noter si cet article vous a aidé
[Total : 2 Moyenne : 4.5]

39 COMMENTAIRES

  1. Oh quelle idée fabuleuse ! Mon petit dernier étant arrivé il y a moins de cinq mois, je me souviens encore de la difficulté de faire les courses, entre listeria et toxoplasmose c’était difficile les repas à la maison. Ma liste de fromage c’était arrêté au gruyère, bousin et fromage à raclette. En bon solidaire je suis passé a coté du st nectaire dont j’ignorais l’existence en version pasteurisé.

    • Bonjour Julien,
      Merci avant pour votre solidarité auprès de votre femme. Il est plaisant de voir des hommes soutenir leur femme sur tous les fronts.
      La grossesse est souvent un vrai parcours du combattant sur le plan de l’alimentation, tant il y a d’interdits.
      On oubliera effectivement le St Nectaire fermier, mais pas de soucis pour le St Nectaire au lait pasteurisé.
      Julie

  2. Attention, je viens d’apprendre que la fondue RICHEMONT contient du fromage au lait cru et cela n’est pas indiqué sur le paquet !!! Il y a donc des risques car le fromage fondue est par définition seulement fondue et pas cuit ! Pour ma part, je cesse d’en manger pendant la grossesse ! De plus, je suis en colère contre la marque qui ne prends pas la peine de le préciser ! C’est en appelant le service consommateur qu’on m’a dit de ne pas le consommer enceinte!

    • Bonjour Aurore,
      Je comprends ton inquiétude et ton affolement, mais même s’il y a du fromage au lait cru dans le mélange il n’y aura plus de risque lors du chauffage. Le caquelon à fondue monte suffisamment en température soit au-dessus de 70°C pour détruire tous risques éventuels de listéria.
      Julie

  3. bonjour mesdames, je voulais juste vous signalé que l’époisse et le maroille sont a banir de votre alimentation étant enceinte pour cause ce fromage est une croûte lavée mouillée donc des bactéries potentiellement dangereuse (toutes croûtes mouillée lavée (elles sont orange pour repère)) !! ensuite a partir du moment où vous cuisez le fromage style raclette ou REBLOCHON même si c’est au lait cru il n’y a aucun problème pour le manger, vous pouvez également vous faire une bonne fondu au lait cru!!!
    bon appétit!!!

  4. Le parmesan est un fromage au lait cru, le grana padano également, et le comté aussi (je n’en ai vu aucun au lait pasteurisé malgré recherches). Cette liste est peu fiable.

    • Bonjour Stéphanie, ces fromages étant au lait cru mais à pâte CUITE, il n’y a aucune contre-indication à en manger pendant la grossesse : tous les experts que j’ai rencontrés (gynéco, sage femmes) étaient d’accord là dessus.

      • Pâte cuite ne veut pas dire pasteurisé. Le lait mis en oeuvre dans la fabrication du Comté est bel et bien du lait cru. Et uniquement du lait cru.
        La cuisson de ce lat atteint au maximum les 56/57 degrés. Soit bien en deçà du niveau requis pour la pasteurisation.

      • Bonjour Justine,
        C’est exact, et cela de par le procédé de fabrication, mais surtout à la durée de l’affinage (plusieurs mois), la listeria ne dispose pas du substrat nécessaire à leur multiplication ou à leur survie.
        Julie

    • Bonjour Stéphanie,
      Certains fromages existent au lait cru et d’autres au lait pasteurisé (notamment pour les formages industriels)
      Lisez bien les étiquettes et surtout pas de fromage à la coupe chez le fromager, car le risque de contamination est élevé.
      Rappel : Un fromage au lait cru, que vous utilisez pour une préparation où il sera chauffé à une température supérieure à 70°C permet d’éliminer tous risques de listéria.
      Julie

    • Bonjour Stéphanie,
      Les différentes étapes de fabrication des fromages à pâte dure et extra-dure au lait cru comme au lait pasteurisé en font des produits sûrs du point de vue microbiologique. La température de cuisson élevée (au min. 53°C), la masse compacte (refroidissement lent pendant le pressage), la faible teneur en eau et la longue durée de stockage constituent autant de barrières au développement des bactéries. Le nombre de listeria peut ainsi être réduit de plusieurs dizaines de fois durant le processus de fabrication. Par ailleurs, durant la phase d’affinage (plusieurs mois), la listeria ne dispose pas du substrat nécessaire à leur multiplication ou à leur survie.
      Alors pas de soucis
      Julie

  5. bonjour j’aimerai savoir si tout les fromages de Chimay on peu en manger etant enceinte et les raclettes aussi merci, j’attend de votre reponse au plus vite

    • Bonjour Sophie,
      Le procédé de thermisation n’est pas recommandé, car le lait n’est pas suffisamment chauffé pour éliminer les risques de listéria sauf si vous prévoyez de mettre le gruyère dans une préparation où il sera chauffé à une température supérieure à 70°C. Si ce n’est pas le cas, il sera plus prudent d’utiliser du gruyère râpé au lait pasteurisé.
      Julie

  6. pour le comté par exemple qui est au lait cru, c’est un fromage a pate cuite à plus de 40 ° donc normalement c’est bon!!meme si c’est au lait cru, c’est cuit apres, sinon ca serait pas a pate cuite!

    • Bonjour Astrid,
      Les différentes étapes de fabrication des fromages à pâte dure et extra-dure au lait cru comme au lait pasteurisé en font des produits sûrs du point de vue microbiologique. La température de cuisson élevée (au min. 53°C), la masse compacte (refroidissement lent pendant le pressage), la faible teneur en eau et la longue durée de stockage constituent autant de barrières au développement des bactéries. Le nombre de listeria peut ainsi être réduit de plusieurs dizaines de fois durant le processus de fabrication. Par ailleurs, durant la phase d’affinage (plusieurs mois), la listeria ne dispose pas du substrat nécessaire à leur multiplication ou à leur survie
      Julie

  7. Bonsoir pas immunisé pour la toxo ect puis je manger sur ma pizza du fromage St Nectaire svp merci de votre renseignement car je suis perdu dans tout ça 😉

  8. Bonjour,
    Je suis sceptique sur la fiabilité de cette liste…je ne connais pas tous ces fromages, par contre je suis sûre que le reblochon (et non roblochon) est un fromage au lait cru et pâte non cuite, donc à ne pas manger pendant la grossesse, contrairement à ce qui est mentionné ici.

    • Bonjour Émilie,
      Le reblochon au lait cru pourra être consommé dans les préparations type Tartiflette au la température de cuisson permettra de détruire tout risque de literia.
      Julie

  9. Bonjour, Super article !

    Si je peux me permettre, quelques précisions :
    – pour les fromages au lait cru à pâte préssée cuite il n’y a plus de risques s’ils ont été affinés longtemps (plus de 6 mois)
    – N’hésitez pas non plus à manger de la raclette même au lait cru car la température de chauffe des appareils à raclette est comprise entre 80°C et 350°C alors que la température de la pasteurisation est comprise entre 72 et 85°). Pour les gratins et tartiflettes,assurez vous de faire cuire à 180- 200° pour être tranquille.

    Bien cordialement
    Bernard Mure-Ravaud – Meilleur Ouvrier de France 2007 Classe Fromages
    (Papa de Margaux 28 ans et Renaud 22 ans 🙂

    • Bonjour Bernard,
      Merci pour votre message
      Entièrement d’accord avec vous.
      De toute façon, le risque zéro n’existe pas, on essaie seulement de l’abaisser le plus possible.
      Bien sûr dans le cas où le fromage aurait été chauffé lors d’une préparation à une température supérieure à 72°C, cela sera la tranquillité assurée.
      Julie

  10. Bonjour, vous dites qu’il faut chauffer le fromage au lait cru à plus de 70degre pour éviter les risques de listériose. Le comte et le gruyere ne sont chauffe durant la fabrication qu’à 56 ou 57 degré et sont au lait cru. Pourquoi mettez-les vous dans la liste des fromages que l’on peut manger?
    Merci

    • Bonjour Fanny,
      Suivant la provenance des fromages, leurs marques, etc, le lait peut être pasteurisé ou non. La plupart des fromages industriels sont au lait pasteurisé, et dans ce cas pas de soucis (pour info il y aura toujours un risque de contamination après la pasteurisation si les règles d’hygiènes et de températures ne sont pas respectées. La contamination peut aussi avoir lieu à la maison si le frigo n’est pas à la bonne température par exemple.
      Quoi qu’il en soit pour tous les fromages au lait cru ou au lait pasteurisé s’ils sont chauffés pour une préparation à une température de 70°C cela détruit tout risque de listéria.
      Julie

    • Bonjour Fanny,
      Les différentes étapes de fabrication des fromages à pâte dure et extra-dure en font des produits sûrs du point de vue microbiologique. La température de cuisson élevée (au min. 53°C), la masse compacte (refroidissement lent pendant le pressage), la faible teneur en eau et la longue durée de stockage constituent autant de barrières au développement des bactéries. Le nombre de listeria peut ainsi être réduit de plusieurs dizaines de fois durant le processus de fabrication. Par ailleurs, durant la phase d’affinage (plusieurs mois), la listeria ne dispose pas du substrat nécessaire à leur multiplication ou à leur survie

  11. Bonsoir,

    J’ajoute une note contradictoire, si vous me le permettez : certains fromages au lait cru contiennent des colonies de microbes qui justement LUTTENT ensemble contre le développement de cette vilaine Listeria, précisément ce que ne permettent pas les fromages « stérilisés »…

    Une étude française s’est penchée sur le sujet avec pour exemple le Saint Nectaire, et démontre ce phénomène !

    Du coup, il serait plus sain de manger du Saint Nectaire au lait cru (capable de se défendre contre Listeria) qu’un fromage pasteurisé qui peut être contaminé après coup (lieu de stockage, transport, maison, frigo, etc.)

    Peut-être un jour nos compagnes et femmes pourront enfin manger du fromage au lait cru sans craindre pour leur enfant… Le risque pourrait bien n’être que dans la tête !

    À suivre, j’espère.

    – Nicolas (et papa amateur exclusif de fromage au lait cru)

    Sources :
    Unité de Recherches fromagères du centre INRA de Clermont-Ferrand-Theix
    http://www.nicrunicuit.com/archives/2014/09/15/30137253.html
    http://p8.storage.canalblog.com/88/97/432288/53569295.pdf

    • Bonjour Nicolas,
      Merci pour ces liens, cela fait réfléchir.
      Effectivement si cela pouvait se confirmer cela rendrait les choses beaucoup plus simples pour les femmes enceintes.
      Il est vrai que le nombre de cas de listériose annuel est très faible et les personnes contaminées sont la plupart du temps des personnes dont le système immunitaire est fragile. Les autorités préfèrent souvent jouer sur la sécurité afin de protéger les femmes enceintes et leurs bébés.
      Julie

  12. Je tiens à te dire merci! Je viens d’apprendre que j’étais enceinte et évidemment je m’inquiète de mon alimentation, tant pour la santé du bébé que pour la mienne, ou plutôt pour mon équilibre psychique… l’idée de supprimer tous les fromages que j’adore me déprimait d’avance. .. alors, ok je dois faire une croix sur le brie, mon préféré (je tiens à préciser que le brie pasteurisé ne devrait même pas s’appeler du brie), mais je vais pouvoir me rabattre sur les fromages des Pyrénées !
    Alors voilà, merci merci ! Tu es ma sauveuse! Je vais lire tout ce que tu as écrit à la recherche d’autres bonne nouvelles !

    • Bonjour Flore,
      Merci pour ton message et surtout félicitations pour cette super nouvelle.
      Le brie existe en version pasteurisée (fromage industriel) par contre il faudra bien enlever la croûte.
      Belle grossesse
      Julie

  13. existe t-il ce genre de liste pour les autres aliments ???
    c’est génial bien moins frustrant que ces listes d’interdits, après on a l’impression de ne plus rien pouvoir manger !!!

    • Bonjour,
      Merci pour votre message. C’est vrai qu’il est plaisant de voir que finalement tout n’est pas interdit.
      Il n’est pas nécessaire d’établir d’autres listes pour d’autres aliments. Pour le reste, c’est surtout des règles d’hygiène à bien respecter comme le lavage des mains, le lavage des légumes, le lavage du plan de travail, etc. Cela fait déjà partie du quotidien, il faut juste insister un peu plus que d’habitude sur ces précautions. Et l’on pensera pour les viandes et les poissons à toujours bien les cuire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here