Listeria grossesse – Voici comment réduire les risques

5
16331
Listeria grossesse comment se protèger quand on est enceinte

A quelle adresse dois-je vous envoyer les menus de grossesse ?
1 semaine type de menus pour apprendre à bien manger pendant la grossesse !

Déjà +1000 Futures Mamans dans la Tribu

1 SEMAINE DE MENU TYPE

Listeria grossesse, c’est bien l’un des premiers sujets dont on se préoccupe lorsqu’on à la joie de découvrir que l’on est enceinte. En effet, de nombreuses questions et une grande inquiétude viennent faire leur apparition. Effectivement, la listeria est une bactérie particulièrement dangereuse pour la femme enceinte et son bébé.

Nous allons aborder ce sujet posément et vous verrez que les conseils seront vite assimilés. Ainsi, je vous dévoile tout sur cette redoutable bactérie. De cette façon, vous pourrez vivre votre grossesse de façon beaucoup plus sereine.

Comment contrer la listeria lors de la grossesse ? Quelles sont les précautions à prendre ? Ce sont des questions importantes dont il faut nous préoccuper tout au long de notre grossesse.

Listeria grossesse, qu’est ce que c’est ?

Avant de commencer, faisons connaissance avec cette bactérie. La listeria est particulièrement résistante et dangereuse et voici ce que dit l’Afssa – Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments.

La listeria plus précisément la listeria monocytogènes est une bactérie de petite taille, à Gram positif, aéro-anaérobie. En effet, elle est très résistante dans le milieu extérieur. Aussi, sa température optimale de croissance se situe entre 30 et 37°C. Toutefois, elle est sensible à la chaleur et est détruite après une cuisson à 65°C/70°C.

On peut la retrouver dans l’alimentation si certaines précautions d’hygiènes ne sont pas prises.

Listeria grossesse : le risque est la listeriose

Avant de vous donner quelques conseils qui vont vous permettre de réduire les risques de contaminations, voyons quelle maladie risque-t-on. Quels sont les effets sur la santé de notre bébé si la listeria est contractée au cours de la grossesse ?

Alors, listeria grossesse quels sont les risques ? La listeria entraîne une maladie : la listériose. Cette maladie peut avoir de graves conséquences chez la femme enceinte. Avortement spontané, accouchement prématuré, transmission à l’enfant in utéro ou lors de l’accouchement.

Quelles sont les conséquences ?

Sachez que la listeriose peut passer inaperçue chez la femme enceinte. Parfois, elle peut être vécue comme un syndrome pseudo-grippal associant fièvre, céphalées et myalgies ou n’avoir aucun signe.

En revanche, la listériose peut provoquer l’infection du fœtus et être à l’origine d’accouchement prématuré ou d’avortement spontané. D’autant plus que l’évolution de la listériose chez nouveau-né et son pronostic dépendent du degré de prématurité et du tableau infectieux.

Il existe de rares cas d’infection survenant plus d’une semaine après un accouchement apparemment normal et qui se traduisent par une méningite aiguë.

En dehors des accouchements prématurés et des avortements spontanés, la forme la plus sévère de listériose peut atteindre le système nerveux central. Elle est souvent précédée d’une hyperthermie sévère (fièvre). En effet, elle se traduit le plus souvent par une méningite. Il existe différentes formes de méningite et le pronostic vital est parfois engagé.

Listeria grossesse : Quelles sont ses faiblesses et comment pouvons-nous la détruire ?

La croissance et la survie de la listeria vont dépendre de différents facteurs :

  • Température
  • Sel et activité de l’eau
  • pH

La température :

La listeria peut se développer à des températures comprises entre -2°C et +45°C. En effet, elle a une croissance optimale proche de 37°C. . La listeria peut survivre pendant plusieurs semaines ou mois dans différents types d’aliments congelés. Toutefois, le nombre de cellules viables peut décroître dans le temps. La croissance reprendra lors de la décongélation.

La listeria n’est pas une bactérie thermorésistante (qui résiste à des températures élevées). Par conséquent, un chauffage approprié et contrôlé, utilisant des températures autour de 65/70°C, permet une réduction significative du nombre de bactéries viables. Ainsi, elle sera donc détruite par une cuisson suffisante.

C’est le cas par exemple, du procédé de pasteurisation. Il permet d’élever la température à un degré variant entre 62°C et 88°C pendant un temps bref. Cela est suffisant pour détruire cette bactérie. Par exemple, c’est le cas pour la fabrication de certains fromages ou le lait va subir le procédé de pasteurisation. D’ailleurs, ces fromages seront autorisés pendant la grossesse.

Une fois pasteurisés ou cuits, les aliments doivent être protégés pour minimiser les possibilités de recontamination par listeria présente dans l’environnement de production ou du lieu de préparation des aliments.

Sel et activité de l’eau :

La listeria (comme toutes les bactéries) est sensible à la teneur en eau libre (ou aw) de son environnement. Cela dépend notamment du taux de sel (NaCl) présent dans la phase aqueuse (eau contenue dans un produit). La listeria a une croissance optimale pour une aw de 0,997 et est théoriquement inhibée pour une aw inférieure à 0,92. Cela est un point essentiel pour la consommation de fromages autorisés pendant la grossesse. En effet, les fromages à pâte dure et extra dure comme le gruyère, le parmesan auront une aw suffisamment faible. Ils présenteront alors peu de risque.

Par exemple : le fromage à une moyenne de 0.85aw ce qui permet une inhibition de la listeria.

Le pH :

La listeria peut se développer à des pH compris entre 4,2 à 9,6 avec un optimum à pH neutre ou légèrement alcalin.

Que faire pour lutter contre la listeria pendant la grossesse ?

Rien de plus simple que la prévention pour se protéger !

  • Évitez les aliments consommés sans cuisson : poissons fumés, coquillages et fruits de mer crus, fromages au lait cru, surimi, tarama, charcuteries, viandes… , graines germées crues (soja).
  • Bannissez le rayon à la coupe du supermarché. Charcuteries et fromages peuvent être contaminés par les ustensiles de coupe. Bien souvent, l’hygiène peut parfois manquer de rigueur. Il s’agit surtout de la charcuterie : rillettes, pâtés, foie gras, produits en gelées, jambon.
  • Préférez les produits préemballés ou sous vide ou en conserve. Les aliments mis en conserve vont être soumis à de hautes températures autour des 110°C/120°C, ce qui permettra d’éliminer tout risque de listeria. Cela concerne les produits en conserves tels que les légumes, la viande, les fruits de mer, la volaille et les produits laitiers.

Quoi d’autre ?

Listeria grossesse : La contamination peut venir de l’environnement

  • Enlevez la croûte des fromages.
  • Lavez bien les légumes crus et les herbes aromatiques.
  • Cuisez bien à cœur les aliments d’origine animale (viande, poisson, lardons et particulièrement le steak haché)
  • Nous oublierons pendant 9 mois le Tartare de bœuf, l’entrecôte saignante, le Tartare de saumon et les sushis, ect.

Listeria grossesse – À oublier pendant 9 mois :

Éviter les aliments à risque

  • Certains produits de la mer : coquillages crus, poissons fumés, surimi, tarama, sushis.
  • Certaines charcuteries : rillettes, pâtés, foie gras dont on ne connait pas le mode de cuisson, produits en gelées. Préférez les autres charcuteries préemballées ou en conserve.
  • Quelques produits laitiers : lait cru et fromages au lait cru. Préférez le lait pasteurisé et les fromages au lait pasteurisé ainsi que les fromages à pâte dure ou extra dure. Quels sont-ils ? Fromages à pâte dure type gruyère, comté et les fromages râpés ou fondus. Astuces : vérifiez les étiquettes. L’appellation pasteurisée y est toujours spécifiée. Enlevez la croûte des fromages.
  • Les graines germées crues comme le soja.

Dans la cuisine : soyez vigilantes !

  • Lavez soigneusement les fruits, les légumes et les herbes aromatiques.
  • Régler le réfrigérateur à une température basse (au plus 4°C).
  • Faites bien cuire ou recuire les viandes, poissons, fruits de mer et lardons a une température suffisante pour détruire la listeria.
  • Laver mains, plans de travail et ustensiles après contact avec des aliments crus pour éviter la contamination des aliments sains.
  • La bactérie étant tuée par la chaleur, il est essentiel de cuire ou réchauffer les aliments crus d’origine animale ou les plats prêts à consommer à plus de 75°C.
  • La cuisson au micro-ondes ne permet pas d’obtenir une cuisson homogène suffisant pour éliminer tout risque de listeria.
  • Conservez séparément les aliments cuits et crus.
  • Consommez rapidement les restes et les plats réchauffés.
  • Conserver les restes alimentaires au réfrigérateur moins de trois jours.
  • Consommez rapidement les produits après ouverture.
  • Respectez les dates limites de consommation indiquées sur les produits
  • Désinfectez régulièrement à l’eau de Javel votre frigo et votre plan de travail.

Téléchargez mes idées de menus et de recettes spécialement adaptées aux femmes enceintes

Références :

Afssa – listériose et aliments : https://www.efsa.europa.eu/fr/topics/topic/listeria

Autorité européenne de sécurité des aliments – listeria : https://www.efsa.europa.eu/fr/topics/topic/listeria

Institut Pasteur – listériose : https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/listeriose

Ministère des Affaires Sociales et de la Santé – Listériose : http://social-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/article/listeriose

Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires OSAV Denrées alimentaires et nutrition- Listeria monocytogenes et consommation de lait et de produits laitiers durant la grossesse: [PDF]FR – Listeria monocytogenes et consommation de lait et de produits … https://www.blv.admin.ch/…/listeria-monocytogenes…/Listeria_monocytogenes_fr.pdf

Site du ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt – La listeria, c’est quoi ? : http://agriculture.gouv.fr/la-listeria-cest-quoi

 

Qu’avez-vous aimé dans cet article ou pas aimé ? On en discute dans les commentaires !

Vos idées d’amélioration et de complément sont les bienvenues, ainsi que votre expérience et vos retours !

  • Quelles difficultés rencontrez-vous concernant les mesures d’hygiène pour se protéger de la listeria pendant la grossesse ?
  • Reste-t-il des points que vous aimeriez aborder concernant le risque de listeria ?
  • Avez-vous une expérience à partager pour aider toutes les femmes enceintes devant oublier pendant ces 9 mois des produits comme les sushis, le tartare, etc ?

Laissez votre avis juste en dessous, merci beaucoup !

N’hésitez pas à partager cet article avec les personnes de votre entourage qui pourraient être intéressées et sur les réseaux sociaux !

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,

    Merci pour tous ces conseils ! A propos des graines germées crues, est-ce ok si elles sont mangées dans un plat de nouilles sautées par exemple ? Les considère-t-on alors comme cuites et donc sans risque ?

    Merci d’avance 🙂

    Laure

  2. Bonjour Julie, si je comprends bien la congélation ne tue pas la bactérie ? Il n’est donc pas envisageable de congeler du saumon fumé par ex pour pouvoir en manger sans risques ? Un médecin m’avait dit qu’il n’y avait pas de soucis avec tous les aliments fumés ou séchés industriellement et emballés sous vide, malgré tout, j’ai tout supprimé de mon alimentation mis à part le saumon fumé que je consomme encore très rarement (c’est mon faible) .

    Merci pour votre aide.

    Laeticia

    • Bonjour Laeticia,
      Effectivement, la congélation ne détruit pas la listeria, mais la met plutôt dans un état de sommeil. Si elle est présente, sa prolifération reprendra au moment de la décongélation. Seule la cuisson supérieure à 70°C permettra sa destruction. Effectivement, au niveau du poisson cru, certains parasites sont détruits lors de la congélation. Pendant la grossesse, on privilégiera le « tout cuit » si l’on souhaite ne prendre aucun risque. Le saumon fumé pourra toutefois être utilisé dans des préparations telles que des pâtes au saumon, tarte salée au saumon, lasagne de saumon, etc. J’avoue que lors de mes 2 grossesses j’ai mangé du saumon fumé à Noël (c’était trop tentant!):). Après chacun est libre de faire comme il le souhaite. Je comprends tout à fait que ce soit frustrant surtout quand cela concerne des plats que l’on affectionne particulièrement. Vous retrouverez également plus de détails sur le poisson cru dans l’article sur les sushis : http://www.alimentation-et-grossesse.com/sushi-enceinte/.
      Courage, après la grossesse, vous pourrez retrouver vos habitudes. Même si vous allaitez, il n’y aura plus d’aliments à proscrire sauf tolérance digestive de votre bébé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here