Méditation et grossesse : les 3 avantages pour la gestion de vos fringales !

0
184

A quelle adresse dois-je vous envoyer les menus de grossesse ?
1 semaine type de menus pour apprendre à bien manger pendant la grossesse !

Déjà +1000 Futures Mamans dans la Tribu

1 SEMAINE DE MENU TYPE

La pratique de la méditation se développe de plus en plus en occident ces dernières années. Elle apporte de nombreux avantages et je pense que méditation et grossesse peuvent être très bénéfiques pour la femme enceinte.

Qu’est-ce que la méditation ?

La méditation a pour objectif d’atteindre un équilibre harmonieux entre le corps et l’esprit. Apprenez à être plus calme, moins stressé, plus à l’écoute de vos sensations. Elle permet de se relaxer l’esprit et donc d’éliminer toute source d’agitation. La méditation améliore également votre concentration et vous aide à avoir une meilleure conscience de votre corps.

Comment se mettre à la méditation simplement ?

Les règles de bases de la méditation :

  • Ce qui est fabuleux, c’est que la méditation peut se pratiquer n’importe où. Il n’y a pas besoins d’avoir du matériel coûteux. À la maison ou en extérieur, il vous suffit de pouvoir vous retrouver dans un endroit calme dans lequel vous ne serez pas dérangé. Vous pouvez la pratiquer en posture assise en tailleur, assis sur une chaise ou allongé. L’idéal sera de choisir une position dans laquelle vous serez confortablement installée. La position choisie peut aussi évoluer au fil de l’avancement de votre grossesse. Il est vrai qu’au cours du troisième trimestre, suivant le volume de votre ventre certaines postures peuvent devenir plus inconfortables que d’autres. Veillez donc à être bien installée et à vous sentir à l’aise afin de ne ressentir aucune tension corporelle. Cela pourrait venir vous déranger et donc vous déconcentrer pendant votre méditation.
  • Pas besoin de méditer pendant des heures. Quelques minutes par jour suffisent amplement. Il sera d’ailleurs beaucoup plus efficace de méditer 5 minutes chaque jour que de faire une fois de temps en temps une méditation d’une heure.
  • Vous pouvez utiliser les biens faits de la méditation pendant votre grossesse pour atteindre de multiples objectifs comme : se détendre, augmenter votre volonté…

Méditation et grossesse, comment ça marche ?

Le but de la méditation n’est pas de ne penser à rien, comme on le croit souvent, mais plutôt d’exercer notre concentration. C’est-à-dire qu’il va falloir fixer notre attention sur quelque chose en particulier. Bien souvent, il est plus facile de se concentrer sur sa respiration. Une respiration lente et profonde dans laquelle on commence par gonfler le ventre. On parle ici de respiration abdominale.

D’ailleurs, les enfants respirent naturellement de cette façon sans en avoir la moindre conscience. Vous pourrez observer d’ici peu de temps votre bébé dans son sommeil et voir son petit ventre se gonfler et se dégonfler lentement. Je trouve cela d’ailleurs très relaxant, j’ai dû passer des heures à regarder mes enfants dormir (quand ils voulaient bien dormir !! Car le sommeil ce n’est pas si simple chez mes enfants). Tout cela pour vous dire de ne pas respirer de manière habituelle, où l’on augmente notre cage thoracique en soulevant les épaules.

Ensuite, vous pouvez compter vos inspirations et vos expirations. Cela vous permettra au début de rester plus concentrée et éviter de vous disperser. Une pensée peut surgir dans votre esprit, ce n’est pas grave, mais elle ne doit pas l’envahir au point que vous oubliiez de compter. Comme vous le verrez probablement, il est plutôt difficile d’arriver à compter jusqu’à 10 sans se laisser emporter par une pensée ou par plusieurs pensées. C’est justement ça, la méditation nous entraîne à rester concentrés sur ce que nous faisons sans nous laisser distraire.

Entraînez-vous régulièrement ! La grossesse est une bonne occasion pour se mettre à la méditation.

Si vous vous rendez compte que vous vous êtes laissé distraire, ce n’est pas grave, pas de panique, recommencer à compter calmement depuis le début. Vous verrez qu’il n’est pas si simple d’arriver jusqu’à 10 sans s’être laissé distrait par l’une de nos pensées. Il faudra plusieurs séances d’entrainement pour y arriver et c’est tout à fait normal. Méditation et grossesse, un moment de pause pour être plus zen au quotidien et avoir une volonté de fer.

Les effets de la méditation sont déjà notables après 3h (plusieurs séances de 5 minutes) et l’on peut déjà constater les changements dans son attitude et dans la gestion de ses émotions. D’ailleurs, après 11h de pratique de la méditation les chercheurs sont capables d’identifier les changements dans notre cerveau en images.

Méditations et grossesse : découvrez les 3 avantages

De nombreuses études scientifiques ont découvert et prouvé de nombreux bénéfices à la pratique de la méditation comme :

  • La diminution du stress
  • Une réduction de l’anxiété, de la tendance à la colère et des tendances dépressives
  • Un renforcement notable du système immunitaire
  • Renforcement des émotions positives
  • Et encore bien d’autres actions sur la santé..

Et si l’on utilisait tous ces bénéfices pour les mettre à profit pendant notre grossesse ? La méditation pendant la grossesse peut être utilisée pour gérer les fringales de la femme enceinte. Merveilleux, me dites-vous ! Mais comment cela est-il possible ?

Réduire le stress par la méditation pendant la grossesse

Méditer pendant votre grossesse vous aidera considérablement à diminuer toutes sources de stress. Cela peut être un stress lié à la grossesse elle-même comme la peur de l’accouchement ou les doutes dans sa capacité à devenir maman. Mais cela peut être également lié à son environnement et à son rythme de vie (travail, famille…). Méditation et grossesse vous apporteront une meilleure maîtrise quant à la gestion de vos sautes d’humeur. Vous serez moins stressée, plus de calme et plus détendue. Dans ce contexte, vous être beaucoup moins sujette à succomber aux envies. Nos émotions et notre comportement alimentaire sont étroitement liés. Mais si votre état émotionnel est maîtrisé, vous ne devriez pas ressentir d’envies particulières. Donc pas de fringales à gérer.

Booster la volonté en méditant tout au long de votre grossesse

Méditation et grossesse vous donneront davantage de volonté, car nous serons moins sensibles aux pulsions de notre corps. Nous serons donc plus à même de contrôler, une irrésistible envie de manger cette tablette de chocolat, ou ce paquet de gâteau que nous avons achetés alors nous souhaitions être raisonnable et maîtriser notre poids de grossesse.  Cela va nous aider à prendre l’envie comme une distraction passagère et il sera donc plus simple de la laisser passer. Nous aurons également plus de volonté lorsque nous ferons nos courses et éviterons plus facilement le rayon chips, bonbons ou gâteaux.

Être heureuse grâce à la méditation pendant votre grossesse

Détendues et beaucoup plus zen, nous serons moins sujettes à quelques petits écarts. Nous serons encore plus fières d’y avoir résisté. Pour chaque victoire, il sera essentiel de se féliciter des progrès accomplis. Il sera également important de vous récompenser à chaque grande réussite. Faites-vous une nouvelle coupe de cheveux, allez voir un bon film, offrez-vous un massage, achetez-vous cette paire de boucles d’oreilles qui vous plaisent tant, accordez-vous un moment entre amis. Trouvez quelle sera votre récompense et profitez à fond de ce moment de plaisir.

Petit bilan pour allier méditation et grossesse :

Pratiquer la méditation durant votre grossesse, va vous permettre d’augmenter votre self contrôle. Cela va agir sur votre bien-être et va vous permettre d’entraîner votre muscle de la volonté. Et oui, nous pouvons voir la volonté comme un muscle à travailler. Si elle n’est pas trop stimulée, nous avons plus de chance de tenir toute la journée sans écart.

Avec la méditation, vous serez plus détendue et moins stressée et par conséquent vous aurez plus de volonté. Un stress élevé est associé à une volonté moindre.

Est-ce que je pratique la méditation ?

méditation et grossesse tous les biens faits

Pour moi, la méditation c’est assez nouveau. Je n’ai malheureusement pas pratiqué la méditation pendant mes grossesses. Mais si j’avais su à quel point cela pouvait être bénéfique pour la grossesse et notre bébé, je m’y serais mise sans hésiter. Votre bébé ressentira aussi que vous êtes plus zen et sera dans de meilleures conditions pour se développer. D’ailleurs, c’est pour cela que j’ai tenu à aborder ce sujet dans cet article afin que vous puissiez en tirer tous les bénéfices dès à présent. C’est une pratique qui restera par la suite un vrai atout pour la maîtrise de votre alimentation en plus de tous les autres biens faits.

Mes premiers livres qui parlent de la méditation

J’ai commencé à m’intéresser à la méditation suite à un livre que l’on m’a offert à Noël. C’est le livre Philosopher et méditer avec les enfants (1CD audio) de Frédéric Lenoir. Ce livre m’a bluffé ! J’ai été surprise de voir à quel point les enfants jouent le jeu et exprime leurs pensées sur des sujets dont nous avons parfois des difficultés à border en tant qu’adulte. Les biens faits de la pratique de la méditation régulière leur permet d’être plus calmes et plus concentrés. Et bien souvent, eux-mêmes réclament ce moment de détente.

Suite à cette première approche, j’ai acheté le livre Calme et attentif comme une grenouille + CD d’Eline Snel. Ce livre aborde les principes de la méditation auprès des enfants de manière très ludique et le CD est très bien réalisé. Je souhaitais me mettre à la méditation et la faire découvrir par la même occasion à ma fille afin de partager un moment toutes les deux. Cependant pour le moment elle n’est pas très réceptive. C’est une petite fille de nature très dynamique et elle a encore du mal se canaliser sur ce type d’exercice. Ce n’est pas grave, je re-essaierai dans quelque temps, elle est encore jeune. Par contre, elle est très ouverte à la pratique du yoga et me demande régulièrement que l’on fasse une séance toutes les deux ou de faire une séance avant de s’endormir.

Pour le moment, je pratique la méditation de temps en temps, je n’ai pas encore réussi à l’intégrer à mon quotidien comme un rituel. Je suis sûre que cela viendra petit à petit, sans stress.

En tout cas pour une première approche de la méditation avec les enfants je recommande vraiment ces 2 livres que j’ai lus d’une seule traite.

Récap des biens faits qu’apporte la méditation pour votre grossesse

Une pratique régulière de la méditation pendant la grossesse sera nécessaire pour en tirer tous les bénéfices. Juste 5 minutes par jour pour commencer suffisent. Vous pourrez augmenter la durée des séances à votre rythme et en fonction de vos envies.  Il suffit d’une pratique régulière, idéalement le matin au réveil, pour que cela puisse s’instaurer progressivement comme un rituel dans vos habitudes de vie. Le fait de ritualiser une action permet de la faire sans le moindre effort, sans même y penser. C’est finalement comme prendre sa douche, manger ou se laver les dents, nous le faisons par habitude, cela fait partie de nos rituels quotidiens. Il n’y a aucun effort à fournir. Si cela ne demande aucun effort, votre volonté ne s’épuise pas et reste disponible pour d’autres moments dans lesquels elle vous sera indispensable.

Téléchargez mes idées de menus et de recettes spécialement adaptées aux femmes enceintes

Qu’avez-vous aimé dans cet article ou pas aimé ? On en discute dans les commentaires !

Vos idées d’amélioration et de complément sont les bienvenues, ainsi que votre expérience et vos retours !

  • Avez-vous déjà exploré les biens faits de la méditation pour votre grossesse ?
  • Allez-vous essayer de méditer pour booster votre volonté et mieux gérer vos envies ?
  • Pratiquer la méditation avec les enfants, qu’est-ce que vous en pensez ?

Laissez votre avis juste en dessous, merci beaucoup !

N’hésitez pas à partager cet article avec les personnes de votre entourage qui pourraient être intéressées et sur les réseaux sociaux !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here