Salmonellose enceinte : tous les conseils pour se protéger pendant la grossesse

0
328
salmonellose enceinte œufs et grossesse

A quelle adresse dois-je vous envoyer les menus de grossesse ?
1 semaine type de menus pour apprendre à bien manger pendant la grossesse !

Déjà +1000 Futures Mamans dans la Tribu

1 SEMAINE DE MENU TYPE

Salmonellose enceinte, listériose, toxoplasmose, voici le trio de l’enfer de toutes les futures mamans. À cela s’ajoutent des listes à n’en plus finir d’aliments à éviter au cours de la grossesse. C’est à cet instant que de nombreuses mamans se trouvent désemparées. Au final on a souvent l’impression que l’on ne peut plus rien manger. Bien souvent, beaucoup d’entre vous sont vite découragées par tous ces interdits. La frustration est telle que de petits craquages sur les « aliments autorisés » viennent s’installer au grand désespoir de notre balance.

Cet article vient clore mon défi de l’été. À cette occasion, j’avais promis d’écrire un article sur un sujet qui m’aurait été demandé dans les commentaires. Aujourd’hui, je réponds à la question de Laëticia qui est un peu perdu quant à sa consommation d’œufs. Elle meurt d’envie d’œufs au plat et souhaite savoir s’il est possible d’en manger durant la grossesse.

salmonellose enceinte concernant les risques de consommation d’œufs pendant la grossesse

Nous allons voir dans cet article que les mesures à prendre concernant le risque de salmonellose enceinte ne sont finalement pas si compliquées que ça. Et nous aborderons les différentes possibilités de consommation d’œufs pendant la grossesse.

Quels sont les risques de Salmonellose enceinte ?

Salmonelle qui es-tu ?

Les salmonelles appartiennent au genre des entérobactéries Salmonella. Il existe différents types de salmonelles. Les sérotypes Typhimurium et Enteritidis sont parmi les plus courantes dans les toxi-infections alimentaires. Elles sont impliquées dans les gastro-entérites, alors que les sérotypes Typhi et Paratyphi sont impliqués dans les fièvres. Les premières sont confinées au système digestif, alors que les secondes sont capables de traverser la barrière intestinale.

La salmonellose en elle-même n’est pas grave, cependant, chez certaines personnes, en particulier chez les nourrissons et les jeunes enfants, le développement des complications peut être dangereux. La plus importante complication est le risque de déshydratation. La maladie peut être plus grave si la bactérie pénètre dans le sang. Les complications chez les femmes enceintes sont les mêmes que chez les enfants. Si l’infection à la Salmonella traverse le placenta et atteint le fœtus, cela peut causer une maladie grave.

Salmonelle ou te caches-tu ?

La plupart des gens sont infectés par la salmonelle en mangeant des aliments qui ont été contaminés par des matières fécales. Les aliments les plus couramment infectés sont la viande crue, la volaille, les œufs et les fruits de mer. 

La salmonelle peut également être présente chez les animaux de compagnie, chats, chiens, oiseaux et reptiles, comme les tortues. Elle peut également se transmettre par voie oro-fécale… donc l’hygiène des mains après être allé aux toilettes est très importante.

Précautions à prendre

  • Bien se laver les mains : après avoir manipulé des aliments à risque (oeufs, viandes crues, légumes non lavés. Mais également après avoir été en contact avec un animal (en particulier les reptiles, les tortues, etc.).
  • Nettoyer soigneusement votre plan de travail (bien entendu, cela reste une mesure d’hygiène à appliquer même en dehors de la grossesse)
  • Bien cuire à cœur, les viandes (petit rappel : c’est aussi une précaution à prendre concernant les risques de listéria, n’hésitez pas à vous faire une piqûre de rappel concernant cette bactérie avec l’article sur la listéria)

Précautions spécifiques concernant les œufs

Les œufs peuvent héberger des salmonelles (notamment, Salmonella enteritidis) à la surface de la coquille, ou, plus rarement, dans le jaune.

Pour que l’on contracte en général la salmonellose en consommant des œufs, il faut que l’œuf soit contaminé par un grand nombre de bactéries. Ce qui est plus fréquent chez les vieux œufs, pondus depuis plusieurs jours ou plusieurs semaines. Cependant, la nature est bien faite. Normalement, votre œuf ne devrait pas contenir de bactéries.

En effet, juste avant de le pondre, la poule enrobe l’œuf d’un liquide protecteur qui empêche les bactéries de passer. Ce liquide sèche et forme une couche appelée cuticule. La cuticule protège l’œuf de la pénétration des bactéries à travers la coquille. Même si l’œuf roule ensuite sur des excréments contaminés par la salmonelle, ce qui est le mode de contamination le plus fréquent, la salmonelle restera donc à l’extérieur.

En ce qui concerne la température de conservation des oeufs

  • Il est essentiel de veiller à conserver les œufs toujours à la même température afin d’éviter les phénomènes de condensation à leur surface. Selon la réglementation européenne ci-dessus, cette humidité :
    « facilite la croissance des bactéries sur la coquille et probablement leur pénétration dans l’œuf. Par conséquent, les œufs devraient être stockés et transportés à température ambiante, et ne devraient en général pas être réfrigérés avant d’être vendus au consommateur final. » En revanche, les recommandations faites pour la femme enceinte privilégient la réfrigération de l’œuf pour limiter le risque de développement des bactéries.

Pour ma part, j’achète des œufs bio extra frais (je les reçois le jour de la ponte) en vente directe auprès du producteur. Je les conserve sur mon palier (on est les seuls à notre étage, donc cela ne pose aucun problème) qui fait un peu office de garde-manger pour certains produits.

  • Les œufs ne doivent être en aucun cas lavés avant d’être stockés. Le lavage des œufs supprime toute ou presque toute la cuticule de l’œuf, le privant ainsi, d’une barrière naturelle contre les microbes et cela peut favoriser la pénétration des micro-organismes à l’intérieur de l’œuf.

En ce qui concerne l’utilisation des œufs

  • Il est recommandé d’utiliser des œufs dont l’origine est connue (catégorie A, destinés aux consommateurs). Les préparations du commerce (mayonnaise
    par exemple), dont la formulation est conçue pour limiter le risque de multiplication
    bactérienne, peuvent être utilisées. Lorsque l’origine des œufs n’est pas garantie, il est nécessaire de les consommer bien cuits.
  • Les préparations à base d’œufs crus, sans cuisson (mayonnaise, crèmes, mousse au chocolat, pâtisseries, etc.), doivent être préparées le plus près possible du moment de la consommation, maintenues au froid et consommées dans les 24h.
  • Il est important de n’utiliser que des œufs extra frais (moins de 9 jours depuis la ponte) pour les préparations à base d’œuf cru et de faire cuire longtemps les œufs les plus vieux.
  • Éviter de casser les œufs en bordure du récipient utilisé pour faire la préparation (œuf cru…)

Bilan concernant les risques de salmonellose enceinte :

Vous pouvez également voir les recommandations faites pour l’AFSSA (Agence française de sécurité sanitaire des aliments) dans un petit guide dédié à l’alimentation des femmes enceintes.

Il sera recommandé de privilégier les préparations à base d’œufs cuits de préférence ce qui permet de détruire la présence de bactéries et assurer une protection optimale contre la salmonellose enceinte. En revanche pour les préparations à base d’œufs crus, il faudra privilégier l’utilisation d’œufs extra frais et consommer rapidement la préparation.

Place à une recette extra simple de mousse au chocolat à l’orange pour vous faire plaisir :

recette mousse au chocolat femme enci

  • 1 tablette de chocolat noir pâtissier
  • 6 oeufs extra frais (bio si possible)
  • zeste d’orange bio
  • 1 pincée de sel

Faites fondre le chocolat au bain-marie et laissez tiédir. Cassez les œufs en séparant les jaunes des blancs. Montez les blancs en neige très ferme avec une pincée de sel. Versez un peu de chocolat fondu sur les jaunes d’œufs en mélangeant énergiquement et ajoutez le zeste d’orange. Incorporez petit à petit et délicatement les blancs en neige en soulevant de bas en haut la préparation pour bien répartir le chocolat sans faire retomber les blancs. Faire prendre la mousse 3/4 heures au réfrigérateur.

Découvrez tous les avantages à consommer des œufs durant la grossesse :

  • L’oeuf est un aliment de choix concernant sa teneur en protéines d’excellente qualité. 
  • Pendant longtemps, il a été recommandé de limiter la consommation d’œufs à cause de sa forte teneur en cholestérol. Le seul lien qui existe entre le taux de cholestérol sanguin et l’alimentation résidera notamment dans une alimentation riche en graisses saturées telles que les fromages, la crème, le beurre et les viandes rouges.
  • L’oeuf est riche en Caroténoïdes. Le jaune d’œuf contient deux puissants antioxydants issus de la famille des caroténoïdes : la lutéine et la zéaxanthine. Ils ont un rôle dans les maladies liées au vieillissement, comme les cataractes, la dégénérescence maculaire.
  • L’oeuf est une excellente source de choline, un composé qui joue un rôle important dans le développement et le fonctionnement du cerveau, principalement le centre de la mémoire.  Les besoins en choline sont essentiels durant le développement embryonnaire puisque durant la grossesse et la lactation, de faibles apports en choline peuvent avoir des effets sur développement du cerveau de l’enfant à long terme.
  • Certaines poules sont nourries avec des graines de lin ou des huiles de poisson afin d’enrichir le jaune d’œuf en oméga-3. Les œufs de ces poules, repérables notamment par le label Bleu-Blanc-Cœur, présentent un rapport oméga-6/oméga-3 optimal. Ces œufs sont à privilégier.

Points essentiels à retenir :

  • Des œufs plusieurs fois par semaine pour leurs biens faits nutritionnels : protéines d’excellente qualité, riche en antioxydant pour lutter contre le vieillissement, et en choline pour le bon développement du cerveau de votre bébé. Les œufs sont également riches en vitamines et minéraux.
  • Des œufs extra frais pour les préparations à base d’œufs crus pour éviter les risques de salmonellose enceinte.
  • Consommer immédiatement les préparations à base d’œufs crus, ne pas conserver plus de 24h pour éviter le risque de salmonellose enceinte.

Qu’avez-vous aimé dans cet article ou pas aimé ? On en discute dans les commentaires !

Vos idées d’amélioration et de complément sont les bienvenues, ainsi que votre expérience et vos retours !

  • Quelle est la plus grosse difficulté que vous rencontrez concernant votre alimentation pendant votre grossesse ?
  • Avez-vous d’autres recettes simples et rapides à base d’oeufs à partager ?
  • Mangez-vous régulièrement des oeufs, cet aliment aux multiples vertus ?

Laissez votre avis juste en dessous, merci beaucoup !

N’hésitez pas à partager cet article avec les personnes de votre entourage qui pourraient être intéressées et sur les réseaux sociaux !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Noter si cet article vous a aidé
[Total : 3 Moyenne : 3.7]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here