Tisane femme enceinte, thé rouge ou rooibos : Quand est-il vraiment ?

0
21335
Tisane femme enceinte comment l'intégrer tout au long de la grossesse

A quelle adresse dois-je vous envoyer les menus de grossesse ?
1 semaine type de menus pour apprendre à bien manger pendant la grossesse !

Déjà +1000 Futures Mamans dans la Tribu

1 SEMAINE DE MENU TYPE

Le thé est la boisson la plus populaire dans le monde. Il existe de nombreuses variétés de thés et tisanes. Nous allons faire le point sur ces différents types de thés afin de faire le meilleur choix pour votre grossesse. Pour y voir plus clair, nous allons les comparer en fonction de la quantité de caféine par portion type dans une tasse.  Thé et femmes enceintes est-ce compatible ? Ou tisane femme enceinte, est-il le seul choix qu’il nous reste ?

Dans le cas du thé, il ne faut pas oublier que la concentration de caféine varie en fonction de la température et de la durée d’infusion. Pour en savoir plus à ce sujet retrouver l’article sur la caféine pendant la grossesse.

Chaque jour, nous avons besoin d’environ 1.5 L d’eau (variable d’une personne à une autre). Une tasse de thé permet de combler une partie de ces apports, tout en variant les plaisirs.

Voici les principales variétés de thés consommées dans le monde et leur teneur en caféine :

Le thé est une boisson issue de la culture de la plante, Camelia sinensis. Mais le terrain, l’environnement et son mode de préparation permettent de définir de nombreuses variétés. À partir de cette plante nous retrouvons les quatre principaux thés : thé vert, thé noir, thé Oolong et thé blanc. On entend aussi souvent parler de « thé rouge » qui provient d’une autre plante. Il faudra prêter une attention toute particulière à celui-ci. Nous allons y revenir dans quelques lignes.

Le thé noir

C’est le thé le plus consommé en France et en Angleterre. Une fois cueillies, les feuilles de thé sont séchées, roulées et fermentées. Cette dernière étape libère les arômes et modifie la couleur des feuilles, lesquelles sont à nouveau séchées et triées. En infusion, il présente une couleur sombre. Il est aussi commercialisé, parfumé avec des fruits séchés (orange), des fleurs (jasmin) ou des huiles essentielles (bergamote).

Le thé noir type Darjeeling ou Ceylan sont tous deux originaires d’Inde, ils contiennent environ 70mg de caféine par tasse.

Le thé vert

Les feuilles du thé vert contrairement à celles du thé noir ne subissent pas de réaction de fermentation. Après la récolte, elles sont traitées à la vapeur et séchées. Ce chauffage permet d’inactiver des enzymes, ce qui évite la fermentation et maintient la couleur verte des feuilles. Après infusion, ce thé présente une couleur claire, plutôt jaune.

Le thé vert comme Aiguilles vertes (Chine), Mao Feng (Chine), Green Darjeeling (Inde) sont les plus riches en caféine avec une teneur de 96 à 142 mg par tasse. En revanche, d’autres comme le Genmaicha (Japon), Karigané (Japon), Kukicha (Japon) sont ceux dont la teneur en caféine est la plus faible allant de 18 à 42 mg par tasse.

Le thé blanc

Pour ce thé, ce sont les bourgeons blancs et les pointes des jeunes feuilles qui sont utilisées. Ce type de thé est plus rare et il est généralement plus coûteux à l’achat.

Le thé blanc Aiguilles d’argent de Chine (Yinzhen) ou Pai Mu Tan de (Peony Blanc) Chine ont une teneur relativement élevée en caféine : 115 à 146 mg par tasse.

Le thé Oolong

Le thé Oolong, aussi appelé par les Chinois thé bleu, est en quelque sorte intermédiaire entre le thé vert et le thé noir. Il est seulement en partie fermenté. Son goût rappelle plus celui du thé noir, il est donc moins amer que le thé vert.

Il contient environ 65 mg de caféine par tasse.

Le thé rouge (ou rooibos)

Le terme de rooibos est un mot afrikaans (langue parlée en Afrique du Sud) signifiant « buisson rouge ». Ils utilisent des plantes du groupe d’Aspalathus. Seule l’espèce Aspalathus linearis est cultivée. Issu d’Afrique du Sud, ce thé est connu pour être riche en antioxydants. C’est après fermentation que ses feuilles prennent une couleur brun-rouge à laquelle il doit son nom.

Il est dépourvu de caféine.

Les tisanes

Elles peuvent être préparées avec une grande variété de plantes, à partir de leurs feuilles, de leurs fleurs, de leurs fruits ou encore de leurs racines, seules ou mélangées.

Les tisanes ne contiennent pas de caféine.

Caféine ou théine ?

Je suis sûre que je dois en troubler plus d’une avec mes histoires de caféine, alors que, nous somme est en train de parler de thé et non de café.

En fait, il n’existe aucune différence entre la caféine et la théine : il s’agit exactement de la même substance ! Si les deux noms existent, c’est avant tout pour des raisons historiques. On a longtemps cru que la théine et la caféine étaient deux produits bien distincts, jusqu’à ce que deux chimistes prouvent indépendamment qu’il s’agit bien d’une seule et même molécule, en 1836.

En pratique, on continue parfois à faire cette nuance aujourd’hui, en parlant de « théine » pour la caféine produite par le théier et même parfois de « matéine » pour celle produite par la yerba maté (plante à partir de laquelle on produit le maté). Même si son nom change suivant le produit, la molécule reste la même.
De nombreuses études montrent que les quantités de caféine dépendent énormément de la récolte, de la variété, de la saison, de la température d’infusion, et de la durée d’infusion.

Quelles différences y a-t-il entre le thé et le café ?

Si le thé a la réputation d’être moins excitant que le café, c’est pour deux raisons. Premièrement, à quantité égale, le thé contient 1,2 à 3 fois moins de caféine que le café. Deuxièmement, le thé est riche en substances appelées tanins, qui ralentissent l’absorption d’une partie de la caféine par notre organisme et diminuent son effet.
Grâce à ses tanins, une tasse de thé a un effet moins fort et mieux réparti dans le temps qu’une tasse de café, même à quantité de caféine égale. Pour résumer, le café aura un effet excitant rapidement, mais qui s’estompe au bout de quelques heures. En revanche, le thé a un effet plus modéré et plus long.
Thé rouge ou rooibos, tisane femme enceinte, compatible ou non pendant la grossesse ?
tisane femme enceinte ou thé pendant la grossesse

Le thé rouge appelé aussi rooibos est à la mode ces dernières années. Et ce ne sera pas pour déplaire à toutes les femmes enceintes. En effet, vous pourrez les consommer sans crainte tout au long de votre grossesse et même durant l’allaitement.

Pourquoi peut-on le consommer pendant la grossesse ?

À proprement parler, il ne s’agit pas d’un thé, car il ne contient pas de molécule excitante de caféine. On l’associe plutôt aux tisanes. Le rooibos est souvent appelé thé rouge, pourtant il ne vient pas du théier. Cette appellation n’est pas forcément révélatrice. 

Il existe aussi du « rooibos vert » : il s’agit de rooibos non fermenté avec des feuilles de couleur vert clair, on obtient une infusion au goût proche de celui du thé vert.

Lui aussi ne contient pas de caféine, donc pas de risque pour votre bébé.

Il y a souvent des abus de langage et certaines tisanes sont parfois appelées « thé » alors qu’elles ne proviennent pas des feuilles de théier, donc ne contiennent pas de caféine. De plus, des thés « déthéinés » peuvent être trouvés dans le commerce.

Comme il est sans théine, il n’aura aucune conséquence sur votre sommeil. Pas de risque d’insomnies notamment lors du 3ème trimestre, où elles sont plus fréquentes. Contrairement aux thés traditionnels où la caféine met plusieurs heures à être totalement éliminée.

Vous serez ravi d‘apprendre que vous pouvez donc les consommer à n’importe quel moment de la journée.

N’hésitez pas à faire des mélanges et à ajouter quelques feuilles de tilleul, pour une action sédative, ou de la menthe digestive. Ou encore de la cannelle et un peu de miel, pour une touche gourmande (mais sans excès, car le miel apporte du sucre).

Bilan positifs pour le » thé rouge » ou « rooibos » partenaire pour votre grossesse.

Comment préparer la tisane femme enceinte pour apprécier toutes ses saveurs ?

Comptez une cuillerée à café de feuilles par tasse, ou trois cuillerées à soupe par litre. Versez l’eau frémissante sur les feuilles et laissez infuser cinq à dix minutes. Nature, avec du lait ou du sucre (avec modération bien sûr), suivez vos envies. Autre astuce saveur : vous pouvez y pocher des fruits (cerises, poires, prunes…) ou le faire prendre en gelée dans une terrine de fruits.

Points essentiels à retenir :

Téléchargez mes idées de menus et de recettes spécialement adaptées aux femmes enceintes

Qu’avez-vous aimé dans cet article ou pas aimé ? On en discute dans les commentaires !

Vos idées d’amélioration et de complément sont les bienvenues, ainsi que votre expérience et vos retours !

  • Quelles consommatrices d’infusions êtes-vous ? Plutôt tisanes ou thé pendant la grossesse ?
  • Utilisez-vous les biens faits des tisanes pour soulager vos maux de grossesse (digestion, sommeil..) ?
  • Allez-vous réadapter votre consommation de tisane et de thé pendant la grossesse ?

Laissez votre avis juste en dessous, merci beaucoup !

N’hésitez pas à partager cet article avec les personnes de votre entourage qui pourraient être intéressées et sur les réseaux sociaux !

Rendez-vous sur Hellocoton !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here