7 Astuces anti-gaspillage, donnons le bon exemple à nos enfants !

0
255
7 astuces anti-gaspillage

Ce n’est pas un effet de mode, ni une nouvelle lubie, mais bien une vraie prise de conscience. Et cela m’oblige à vous révéler mes astuces anti-gaspillage alimentaire simples du quotidien. Depuis mon installation en libérale en 2007, j’ai suivi de nombreuses personnes et familles dans leur désir de bien manger. Que ce soit pour des raisons esthétiques ou pour optimiser leur état santé, ce désir devient souvent une priorité.

Quoi qu’il en soit, j’ai pu constater que parfois le manque d’organisation conduit à jeter trop de produits frais. Ces produits auraient pu avoir une seconde vie plutôt que de finir à la poubelle. Sans même m’en rendre compte, j’ai toujours donné des astuces anti-gaspillage pratiques et utiles. Elles nous permettent d’avoir une âme un peu plus verte et respectueuse de ce que nous mangeons.

Que représente le gaspillage aujourd’hui ?

Cela me fait mal au coeur de lire tant de mauvais chiffres dans le journal Le Monde. En effet, en Europe, 88 millions de tonnes de nourriture ont été jetées en 2010. Si l’on considère uniquement le gaspillage alimentaire du consommateur, chaque français gaspille 29 kg de nourriture qu’il jette à la poubelle. Plutôt alarmant, non !? Cela représente 108€ soit l’équivalent d’un repas par semaine. 

Autant dire que les astuces anti-gaspillages vont être nécessaires pour aider le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire. Il vise à le réduire significativement d’ici à 2025.

Cela fait réfléchir ! Je pense que cela représente plus que le simple fait de vouloir avoir bonne conscience, préserver la planète ou notre porte-feuille. Cela est pour moi plus fort encore. Je tiens à transmettre à mes enfants certaines valeurs qui leur permettront d’avoir une vision plus consciente et respectueuse sur notre monde.

Maintenant, place à mes astuces anti-gaspillage alimentaire à pratiquer en famille sans modération ;).

Astuces anti-gaspillage pour donner une seconde vie à vos produits frais

Planifier ses menus et ses courses pour n’acheter que l’essentiel

Une liste à toute épreuve

astuces anti-gaspillage alimentaire

Bien manger et mettre en place un équilibre alimentaire passe par une bonne organisation au quotidien. C’est un exercice intéressant à mettre en place durant la grossesse. Il nécessite un peu d’entraînement pour devenir maître dans l’art d’organiser ses menus et ses repas. D’ailleurs, il est préférable de prendre de bonnes habitudes dès la grossesse, car une fois que bébé sera arrivé, il est possible que ce soit la course pendant quelque temps. Je dois l’avouer l’arrivée d’un nouveau-né et le rythme assez soutenu des premières semaines peut vite se répercuter sur la préparation des repas et sur ce que nous mangeons.

Les personnes qui ont lu cet article on aussi lu :  Recettes sucrées salées pendant la grossesse, l'allaitement et en famille

Je me souviens les premières semaines après l’arrivée de ma fille, j’avais souvent le sentiment d’être débordée. Parfois même, trouver le temps de prendre une douche n’était pas chose facile à faire. Entre les tétées à la demande, le rythme du sommeil pas encore établi, le quotidien à la maison et les repas, même avec mon bon sens de l’organisation, il m’a fallu un peu de temps pour trouver mes repères.

Dans la pratique, comment faire ?

L’idéal est de prévoir votre semaine de menus, faire la liste des courses en fonction de vos recettes. Elle est essentielle pour acheter seulement ce dont vous avez besoin.

Il ne faudra pas oublier de rayer de votre liste ce que vous avez déjà à la maison. Ne vous est-il jamais arrivé d’acheter quelque chose en pensant que vous n’en aviez plus ? Ou bien en vous disant, j’en ai besoin pour faire mon repas, mais je suis plus sûre d’en avoir à la maison ? Puis au final, vous vous retrouvez avec des produits en double ou en triple dans vos placards. Quand il s’agit d’un paquet de riz, ce n’est pas bien grave. Cependant, quand il s’agit d’un produit frais et périssable ayant une date limite de consommation, le gaspillage est vite là.

Achetez moins, mais privilégiez la qualité !

Achetez que ce dont vous avez besoin. On ne fait pas des provisions pour les mois à venir. En tout cas pas pour les denrées périssables. Il n’y a aucun inconvénient à profiter de la promotion : 2 paquets de riz achetés, 2 paquets de riz offerts. Par contre, celle du type : 2 concombres achetés,le 3 ème gratuit est peut-être tentante, mais pourquoi se retrouver avec 3 concombres alors que vous n’en aviez besoin que d’un seul. Vous partez bien souvent dans l’idée que vous aurez l’occasion de les manger. Cependant, les jours passent et vous finissez par vous apercevoir qu’ils sont tout mous et qu’ils ne sont plus bons à manger et vous les jetez à la poubelle.

Concernant les végétaux, fruits et légumes, il est indispensable de n’acheter que l’essentiel pour quelques jours et d’y retourner plus régulièrement. En effet, les végétaux sont sensibles à la lumière, la température, et une trop longue conservation leur aura fait perdre leurs bonnes propriétés nutritionnelles. D’autant plus que quand vous les achetez, on n’est jamais vraiment sûr de quand ils ont été récoltés. N’oubliez pas que dès la cueillette les végétaux commencent à perdre leurs vitamines et minéraux.

Alors, privilégiez toujours de petites quantités en fonction de vos réels besoins. Ce qui nous rapporte à notre astuce précédente qui était d’anticiper vos menus et vos courses. Ainsi, vous consommerez tout et ces astuces anti-gaspillage vous feront faire des économies.

Une bonne conservation pour continuer ces astuces anti-gaspillage

Lorsque vous rentrez de vos courses, prenez l’habitude si ce n’est pas déjà les cas de bien ranger votre frigo. Par exemple, les laitages que vous venez d’acheter iront prendre place au fond du frigo et ceux restants prendront place au premier rang. Sinon vous risquiez de laisser passer la date de consommation sans vous en apercevoir. Aussi, cela sera indispensable pour limiter les risques de contamination à certaines bactéries comme la listeria par exemple.

N’hésitez pas à congeler vos restes. Ainsi, aucun risque de les oublier dans le frigo. Mais aussi, cela vous fera un plat tout prêt à décongeler pour les fois où vous manquerez de temps pour cuisiner ou qu’une petite flemme se fera sentir ;). Étiquetez bien ce que vous congelez  pour éviter le trou noir dans quelque temps quand vous ressortirez vos restes et que vous demanderez bien ce que c’est que ce truc. Cela peut aussi être une belle surprise, tout dépend son point de vue.

Les personnes qui ont lu cet article on aussi lu :  Comment remplacer les produits industriels pour une grossesse sereine ?

Mais surtout pour bien se protéger pendant la grossesse, il est essentiel de dater les produits que vous congelez et des respecter les délais de conservations en fonction du type aliment. Aussi, bien sûr on ne recongèle jamais un produit décongelé sauf s’il a été cuit entre temps.

C’est fini, on ne jettera plus jamais les fruits et légumes abîmés

Ces astuces anti-gaspillage sont d’une simplicité, mais il suffit d’y penser.

Les fruits un peu trop mûrs ou abîmés feront de délicieuses compotes qui d’ailleurs auront un goût plus sucré. On épluche, on enlève ce qui est vraiment trop abîmé, on coupe en morceaux, et ça part tout dans la casserole. Laissez cuire une dix, quinze minutes à feu doux et à couvert et vous aurez une compote originale et savoureuse. Aussi, les fruits trop mûrs agrémenteront à merveille un cake ou un gâteau basique type gâteau au yaourt.

Concernant les légumes, improvisez une soupe “j’y mets tout” ou une purée “mystère”. Ce sont des termes que j’emploie à la maison quand c’est un peu de l’invention, et mes enfants adorent. C’est parfois surprenant certes, mais cela éveille en eux une curiosité qui leur donnera à coup sûr l’envie de goûter.

Astuces anti-gaspillage pour l’après-grossesse concernant les dates de consommation

Concernant les produits laitiers, sachez qu’ils peuvent être encore consommés en général une dizaine de jours après la date limite de consommation. On vérifie tout de même; s’il sent bon, aucun risque ! Toutefois, si vous avez un doute évitez. Si dépasser la date vous effraie, il sera utile pour faire un gâteau au yaourt rapide ou il s’intégrera parfaitement à la préparation d’un cake. Ici, je vous propose une recette d’un gâteau ultra facile et délicieuse, idéal pour nos astuces anti-gaspillage.

Pour les oeufs aussi nous avons quelques jours de marges. Si un oeuf flotte dans l’eau, c’est qu’il n’est plus bon. Mais sinon, n’hésitez pas à l’utiliser pour faire une omelette ou une quiche. La cuisson vous protégera de tout risque. Bien évidemment, il faudra vérifier qu’il ne dégage pas une mauvaise odeur.

Durant la grossesse toutefois, il est préférable de respecter correctement les mesures de sécurité alimentaire et les dates limites de consommation pour protéger son bébé. D’ailleurs,c’est peut-être l’occasion de faire une petite piqûre de rappel sur la listeria et la salmonellose durant la grossesse.

Ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre

À l’extérieur

Astuces anti-gaspillage, mais aussi astuces pour la ligne : il est préférable d’adapter ses portions à ce dont on a vraiment besoin. Au restaurant ou en restauration collective, ce qui n’est pas consommé finira à la poubelle. Même si le doggy bag se développe de plus en plus au restaurant, il y a encore beaucoup trop de gaspillage dans ce secteur. On ne commande que ce que l’on va manger.

À la maison

Ne vous est-il jamais arrivé, de faire des pâtes pour vous et votre conjoint, et qu’au final vous avez dû manger des pâtes pendant 3 jours ? À la maison, à moins de vouloir des restes pour un doggy bag pour le travail le lendemain, il faut ajuster les quantités en fonction des besoins de la famille. Un homme, une femme et un enfant ont des besoins très différents, il sera donc nécessaire d’adapter les quantités en fonction des besoins de chacun.

D’ailleurs, je rencontre fréquemment des enfants en surpoids au cabinet qui ont pris l’habitude de manger autant qu’un adulte. La correction des portions par la suite n’est pas toujours bien vécue. Nous sommes parents et c’est à nous d’éduquer nos enfants y compris en alimentation pour leur donner dès l’enfance de bonnes habitudes alimentaires et de bons repères.

Les personnes qui ont lu cet article on aussi lu :  Méditation et grossesse : les 3 avantages pour la gestion de vos fringales !

Aussi, que ce soit pendant la grossesse, l’allaitement ou en temps normal, trop manger, c’est à dire plus que ce dont notre corps à besoin conduit gentiment à une prise de poids au fil du temps.

Redonnez une seconde vie à vos restes

Les restes de plats

Les restes finissent bien trop souvent à la poubelle. Ici, mon astuce anti-gaspillage sera de les réutiliser. Un reste de pâtes fera un très bon gratin. En plus ici, pour le choix du fromage pour le gratin c’est sans crainte, choisissez celui que vous aimez. Pas de prise de tête avec une liste des fromages interdits. Le fromage va passer au four à 200°C et aucune bactérie ne lui résistera.

Avec des restes de légumes en tout genre ou même une ratatouille, quoi de mieux qu’une délicieuse omelette. Encore une fois, l’omelette « mystère » fait fureur chez mes enfants qui sont curieux de deviner ce qui s’y trouve dedans. Avec une même préparation, nous avons là 2 repas variés. Également, des restes de légumes peuvent finir sans problème dans une tarte salée ou des bricks.

Et si les idées manquent, n’hésitez pas à faire une petite recherche sur internet, vous trouverez de nombreuses recettes pour mettre fin au gaspillage des restes.

On utilise tout, même les épluchures de fruits et de légumes

Même les épluchures de vos légumes et fruits peuvent aussi bénéficier d’une seconde vie. Chips de légumes ou de fruits au four, velouté de fanes de radis ou de carottes, gratin de fanes de carottes à la béchamel ou bien en salade.

Et pourquoi pas une quiche aux fanes de carottes ou de radis !? Faites revenir un oignon avec de petits émincés fumés dans une sauteuse avec un peu d’huile d’olive. Ajoutez les fanes de légumes et les faire fondre à feu doux. Mélangez la préparation avec un appareil à flan (3 oeufs battus en omelette + 200 ml de lait + un peu de fromage râpé) déposez le tout sur une pâte à tarte et mettez au four à 180°C pendant 35/40 minutes.

D’ailleurs, c’est dans la peau des végétaux que l’on trouve le plus de vitamines, minéraux et fibres. À condition qu’il soit bio, n’hésitez pas à les utiliser.

L’essentiel à retenir

Comme on le dit souvent, rien ne se perd, tout se transforme ! Voici ici mes 7 astuces anti-gaspillage pour être plus vert, mais c’est aussi très économique. Cela peut être également gourmand et audacieux. Mais surtout particulièrement sain et nutritionnellement riche en avantages.

Pour la suite, prenez le temps de changer vos habitudes. Petit à petit, cela deviendra automatique. Ce sont aussi de belles valeurs à partager et à transmettre à vos enfants.

Comme à la fin de chaque article, je vous invite à laisser votre commentaire juste en dessous ou votre avis sur l’article. Voici aujourd’hui ma question : Et vous, qu’elles sont vos astuces anti-gaspillage qui pourraient venir compléter cette liste ? Vos recettes sont également les bienvenues. 🙂

Téléchargez mes idées de menus et mes 17 recettes spécialement adaptées aux femmes enceintes et à la famille

N’hésitez pas à laisser votre commentaire ou à compléter l’article juste en dessous !

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager avec les personnes de votre entourage qui pourraient être intéressées et sur les réseaux sociaux !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here