Il est loin le temps où forcer son enfant à manger et à finir son assiette était tout à fait normal. Vraisemblablement, les époques de famines sont passées et nous n’avons plus besoin de manger en vue d’une longue durée de privation. Pourtant, certains schémas sont bien ancrés en nous, et nous reproduisons inconsciemment ce que nos parents nous ont enseigné.

Pourquoi ne faut-il pas forcer son enfant à manger ou à finir son assiette ?

C’est là une question très intéressante, dont nous allons répondre dans cette nouvelle vidéo. Ce comportement nous échappe encore trop souvent. D’ailleurs, cela m’arrive également de partir dans cette voie, mais avec le temps, j’ai appris à me raisonner, mais surtout à lâcher prise.

Forcer son enfant à manger, forcer son enfant à finir son assiette laisse des traces, qui prendront toutes leur importance à l’âge adulte. Des traces qui ne s’effacent pas si facilement que ça. Alors, si l’on donnait à notre enfant une autre voie beaucoup plus saine et plus respectueuse de ses sensations.

Allez, c’est parti ! Découvrons tout de suite dans cette nouvelle vidéo pourquoi il ne faut pas forcer son enfant à manger ou à finir son assiette.

Vous serez peut-être intéressé par mon article : Comment faire pour éviter d’avoir un bébé qui ne veut pas manger ? 

Transcription texte (littérale) :

Bonjour, c’est Julie du blog Alimentation et Grossesse. Un blog où l’on parle d’alimentation que ce soit pendant la grossesse, l’allaitement, mais aussi l’alimentation du nourrisson et plus tard l’alimentation en famille en générale.

Bienvenue dans cette nouvelle vidéo.

Aujourd’hui, je vous pose la question : avez-vous déjà demandé à votre enfant de finir son assiette ou de le forcer ? Ou de lui dire : « si tu ne finis pas ton assiette tu n’auras pas de dessert » ?

Les personnes qui ont lu cet article on aussi lu :  Smoothie bowl et petit déjeuner : des recettes aux avantages infinis à partager en famille

Aujourd’hui, je voudrais vous expliquer pourquoi il ne faut pas forcer les enfants à finir leur assiette.

Les enfants sont plutôt doués dans le ressenti de leur sensation de faim et leur sensation de satiété. Ils savent exactement quelles quantités ils doivent consommer pour couvrir leur besoin et être complètement rassasiés. Et c’est vrai qu’en temps que maman et moi ça m’arrive aussi d’ailleurs avec mes enfants. C’est vrai que la pratique du métier, mais aussi le côté de maman à des fois tendance à me faire basculer.

Ça arrive qu’il y ait des repas où mes enfants me disent “non, je n’en veux pas, je n’ai pas faim » et là on se dit où là, « il n’a pas mangé, comment il va dormir cette nuit, il va avoir trop faim ».

Voilà, en gros, notre inquiétude de maman va prendre le dessus, on s’inquiète et la plupart du temps, l’erreur qui est souvent faite, car je le vois souvent lorsque je suis des enfants et leur parent au cabinet. On dit “non, tu finis de manger” ou “si tu ne finis pas ton assiette tu n’auras pas de dessert”. Et là c’est une grossesse erreur.

C’est que du coup, on prive l’enfant de l’écoute de ses sensations. On va lui apprendre à terminer systématiquement son assiette soit pour la récompense “tu auras un dessert” ou soit le féliciter “bravo, tu as bien mangé, tu es grand, tu es fort, tu vas bien grandir”. Voilà, toutes ces petites choses qu’on fait inconsciemment vont avoir des répercussions dans leur vie future.

Et c’est pour ça qu’à l’âge adulte, je rencontre beaucoup de personnes qui me disent : « je ne sais pas quand est-ce que je dois m’arrêter de manger », « si j’ai suffisamment mangé ou pas assez mangé », « je n’arrive pas trop à savoir. » Parce qu’on m’a appris depuis l’enfance on m’a appris : « tu as une assiette, elle est remplie et tant que tu n’as pas fini, tu ne t’arrêtes pas de manger ».

Faites confiance à vos enfants, ne perturbez pas leurs sensations parce qu’ils les maîtrisent vraiment parfaitement. Et du coup, c’est vraiment un plus que vous allez lui donner pour sa vie future. C’est-à-dire qu’il saura s’arrêter quand il aura la sensation d’avoir suffisamment mangé, donc d’être rassasié.

Les personnes qui ont lu cet article on aussi lu :  Recettes sucrées salées pendant la grossesse, l'allaitement et en famille

Pareil, les petites étiquettes “tu vas être fort, tu vas être grand” ou aussi de jouer aller; on regarde souvent entre les frères et soeurs, le premier qui termine. Voilà donc ça, ça va donner un phénomène de vitesse, de se déconnecter de ses sensations : de prendre le temps de mastiquer, d’apprécier, de savourer, d’entamer la digestion au niveau de la mastication. Toutes ces petites choses impactent sur son comportement alimentaire.

Parce que le comportement alimentaire se crée dès l’enfance et il va nous suivre tout au long de notre vie. Et quand il faut réparer les choses à l’âge adulte, ce n’est pas forcément toujours facile de refaire le point sur son enfance et de se défaire de ces schémas qui sont vraiment bien ancrés.

Voilà donc ma petite recommandation pour aujourd’hui, s’il vous plait, votre enfant il ne va pas se laisser mourir de faim, s’il a faim, il vous le fera savoir, s’il n’a plus faim pareil.

N’hésitez pas, même si c’est frustrant, même si ça nous prend aux tripes en tant que maman ou en tant que parent, c’est de se dire : “bon bah ok, ce soir ou ce midi, il n’a pas très faim, bah c’est pas grave, il mangera mieux au prochain repas. Et ne pas partir non plus dans la punition : “tu n’as pas mangé donc tu n’as pas de dessert”.

On fait le schéma classique du repas comme vous avez l’habitude de le faire à la maison et il peut avoir son yaourt ou son fruit ou ce qu’il a l’habitude de prendre pour le dessert.

Donc s’il vous plait, on ne force pas les enfants à terminer son assiette. On le laisse vraiment être à écoute de ses sensations. Et de mettre ça en place dès à présent, c’est vraiment un plus que vous allez lui offrir pour son futur puis pour la gestion de son alimentation, mais aussi pour la gestion de son poids à terme. Car au bout d’un moment, si l’on oublie d’écouter sa sensation de rassasiement, on mange au-delà de ses besoins. Et si l’on mange au-delà de ses besoins petit à petit on a tendance à prendre du poids.

Les personnes qui ont lu cet article on aussi lu :  7 Astuces anti-gaspillage, donnons le bon exemple à nos enfants !

Voilà, c’est terminé pour aujourd’hui. J’espère que cette vidéo vous a plu.

N’hésitez pas à laisser un commentaire ou votre question en dessous de la vidéo. Et vous pouvez également vous abonner à la chaîne si vous souhaitez recevoir d’autres conseils de ce genre.

Je vous dis merci et à très bientôt pour une nouvelle vidéo.

Au revoir !

Téléchargez mes idées de menus et mes 17 recettes spécialement adaptées aux femmes enceintes, allaitantes et à toute la famille

N’hésitez pas à laisser votre commentaire ou à compléter la vidéo oméga 3 grossesse et allaitement juste en dessous !

Si cette vidéo vous a plu, n’hésitez pas à la partager avec les personnes de votre entourage qui pourraient être intéressées et sur les réseaux sociaux !

Vos idées d’amélioration et de complément sont les bienvenues, ainsi que votre expérience et vos retours !

  • Quelle est votre plus grande peur lorsque votre enfant ne veut pas manger ?
  • Quelle réaction avez-vous lorsque votre enfant refuse de manger ?
  • Forcer son enfant à manger réveille-t-il quelque chose de votre enfance ?
  • Y a-t-il d’autres points que vous souhaiteriez aborder ?

Vous pouvez laisser votre question juste en dessous, je me ferai un plaisir d’y répondre 😉 !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here